Le rituel funéraire hindou en contexte diasporique : rite de passage et rite d'ancrage : la communauté tamoule d'origine sri-lankaise de Montréal et Toronto

Bradley, Mark (2015). « Le rituel funéraire hindou en contexte diasporique : rite de passage et rite d'ancrage : la communauté tamoule d'origine sri-lankaise de Montréal et Toronto » Thèse. Montréal (Québec, Canada), Université du Québec à Montréal, Doctorat en sciences des religions.

Fichier(s) associé(s) à ce document :
[img]
Prévisualisation
PDF
Télécharger (43MB)

Résumé

Cette thèse entend démontrer l'importance des rituels religieux dans le processus de reconstruction identitaire en contexte diasporique, particulièrement dans un cas de déterritorialisation forcée. Le cas étudié est celui de la communauté tamoule réfugiée au Canada depuis près de trente ans en raison de la guerre civile au Sri Lanka. Le rituel religieux analysé est le rite hindou de fin de vie qui s'étend sur plus d'un an après le décès. Cérémonial complexe, il se déploie dans l'espace et dans le temps, ainsi que dans l'univers mental des participants. À partir des théories de Charles Taylor sur l'authenticité, de Stuart Hall sur l'identité et l'ethnicité, d'Arjun Appadurai sur le recours à l'imaginaire en contexte diasporique, le rituel funéraire hindou des Tamouls sri-lankais à Montréal et à Toronto est décrit avec minutie et analysé en profondeur. Si celui-ci a subi de nombreuses transformations par rapport à son déroulement traditionnel en pays d'origine, notamment afin de se conformer aux lois et règlements en vigueur au Canada, le rituel de fin de vie tamoul de tradition saiva a également amené l'industrie funéraire canadienne à évoluer et à s'adapter à de nouvelles pratiques religieuses afin d'accommoder ces nouveaux arrivants. Fruit d'une étude de terrain menée depuis une dizaine années au sein de la communauté hindoue du temple Thiru Murugan de Dollard-des-Ormeaux ainsi que dans divers complexes funéraires et lieux de crémation de Montréal et de Toronto, cette thèse pose diverses questions de recherche, notamment pourquoi les funérailles tamoules saiva sont-elles présentement les plus coûteuses sur le marché funéraire canadien? Cette thèse entend aussi vérifier un certain nombre d'hypothèses. Par exemple, que la pratique religieuse des Tamouls saiva en contexte diasporique repose davantage sur l'accomplissement exact des rites que sur un dogme ou des articles de foi. L'exécution parfaite du rituel serait ainsi plus importante que sa compréhension. Également, que le développement de son rituel funéraire en terre canadienne vise à démontrer la transformation du statut de ses membres, de réfugiés en transit à celui de citoyens à part entière, par un ancrage permanent dans leur pays d'adoption, élément essentiel du processus de reconstruction identitaire à la fois individuel et collectif. ______________________________________________________________________________ MOTS-CLÉS DE L’AUTEUR : Immigration, réfugié, diaspora, identité, hindou, saiva, Tamoul, Sri Lanka, mort, deuil, rituel funéraire, transnational, cosmopolitisme.

Type: Thèse ou essai doctoral accepté ()
Informations complémentaires: La thèse a été numérisée telle que transmise par l'auteur.
Directeur de thèse: Boisvert, Mathieu
Mots-clés ou Sujets: Tamouls -- Rites et cérémonies funéraires -- Canada / Hindouisme -- Rituel / Sri-Lankais -- Identité ethnique -- Pays étrangers / Migration forcée / Canadiens d'origine sri-lankaise / Canadiens d'origine tamoule / Montréal / Toronto
Unité d'appartenance: Faculté des sciences humaines > Département de sciences des religions
Déposé par: Service des bibliothèques
Date de dépôt: 08 sept. 2016 18:15
Dernière modification: 08 sept. 2016 18:15
Adresse URL : http://www.archipel.uqam.ca/id/eprint/8832

Statistiques

Voir les statistiques sur cinq ans...