Rompre avec son commandant en chef : comment expliquer le comportement des sénateurs américains en politique étrangère

Collerette, Louis (2016). « Rompre avec son commandant en chef : comment expliquer le comportement des sénateurs américains en politique étrangère » Mémoire. Montréal (Québec, Canada), Université du Québec à Montréal, Maîtrise en science politique.

Fichier(s) associé(s) à ce document :
[img]
Prévisualisation
PDF
Télécharger (14MB)

Résumé

Ce mémoire s'intéresse à l'action des élus américains dans l'élaboration de la politique étrangère des États-Unis. Le but de cette recherche est de comprendre les facteurs qui influencent le comportement des législateurs en politique étrangère. Ainsi, il s'intéresse aux cas de deux sénateurs qui se sont opposés au président de leur propre parti politique afin de voir quels facteurs personnels et contextuels les ont amenés à agir de la sorte. Cette recherche se veut une contribution à la littérature sur le rôle du Congrès en politique étrangère, sur le comportement des membres du Congrès et sur les entrepreneurs de politique étrangère au Congrès. Ce mémoire commence par une revue critique de la littérature sur le Congrès et le rôle de ses membres en politique internationale. Il s'intéresse ensuite aux cas des sénateurs John McCain (R-AZ), lors de la présidence de George W. Bush (2001-2009), et Robert Menendez (D-NJ) lors de la présidence de Barack Obama (2009-2016). John McCain s'est opposé au président Bush sur la question du traitement des prisonniers de la guerre au terrorisme. Après le scandale d'Abu Ghraib et la controverse autour de la prison de Guantanamo, McCain s'est opposé aux efforts de l'administration Bush pour redéfinir le cadre légal entourant la torture aux États-Unis. Il a lors utilisé plusieurs outils législatifs et non-législatifs pour s'assurer que les États-Unis n'utilisent pas la torture. Les principaux facteurs qui l'ont amené à adopter cette position sont son expérience, sa volonté d'être réélu et l'opinion publique aux États-Unis et dans le monde. Bob Menendez s'est opposé à l'ouverture par Barack Obama envers l'Iran et à l'accord sur le nucléaire avec ce pays. Il a notamment lutté pour faire adopter des sanctions contre l'Iran et a tenté d'empêcher la ratification de l'accord par les États Unis. Les principaux facteurs qui l'ont influencé sont son expérience et ses valeurs, sa volonté d'être réélu et l'influence du lobby israélien sur celui-ci. ______________________________________________________________________________ MOTS-CLÉS DE L’AUTEUR : États-Unis, Congrès, politique étrangère, John McCain, George W. Bush, Bob Menendez, Barack Obama, Iran, torture.

Type: Mémoire accepté
Informations complémentaires: Le mémoire a été numérisé tel que transmis par l'auteur.
Directeur de thèse: Gagnon, Frédérick
Mots-clés ou Sujets: États-Unis -- Congress -- Influence / États-Unis -- Relations extérieures / Sénateurs -- Attitudes / Parlementaires -- Attitudes / Discipline de parti / McCain, John / Menendez, Robert / Bush, George W. / Obama, Barack / Torture / Iran
Unité d'appartenance: Faculté de science politique et de droit > Département de science politique
Déposé par: Service des bibliothèques
Date de dépôt: 20 sept. 2016 18:54
Dernière modification: 20 sept. 2016 18:54
Adresse URL : http://www.archipel.uqam.ca/id/eprint/8873

Statistiques

Voir les statistiques sur cinq ans...