Vécu de la maternité chez des jeunes mères d'origine haïtienne

Beaugé, Myriam (2016). « Vécu de la maternité chez des jeunes mères d'origine haïtienne » Mémoire. Montréal (Québec, Canada), Université du Québec à Montréal, Maîtrise en travail social.

Fichier(s) associé(s) à ce document :
[img]
Prévisualisation
PDF
Télécharger (7MB)

Résumé

Cette recherche qualitative exploratoire porte sur l'expérience de maternité de jeunes mères de la communauté haïtienne de Montréal, telle qu'elles la perçoivent. Le peu d'écrits et de recherches faites sur le sujet motive le choix de ce thème. Les grossesses et la maternité à l'adolescence suscitent des réactions, tant au niveau sociétal, familial que personnel. Des variations sont constatées au niveau du nombre de maternités à l'adolescence, les zones les plus défavorisées connaissant des taux considérablement plus élevés que les régions les plus favorisées. Il a également été recensé que certains groupes minoritaires connaissent des taux de maternité plus élevés que la population générale, et ce, dans plusieurs sociétés. C'est notamment le cas des jeunes afro-américaines et des jeunes femmes d'origine haïtienne au Québec. Pour une compréhension plus approfondie est adopté un cadre conceptuel qui s'appuie d'abord sur des notions liées au développement social, affectif et cognitif à l'adolescence. Celles-ci sont enrichies de l'intersectionnalité, ce qui permet d'examiner de quelle manière l'intersection de l'âge, du genre, du statut social et de l'origine ethnique a un impact sur la réalité des jeunes mères. Les théories liées à la fécondité au sein de groupes minoritaires sont également étudiées. La collecte de données s'est effectuée à l'aide d'entretiens semi-dirigés auprès de huit jeunes femmes ayant donné naissance à un enfant avant l'âge de 20 ans. Les thèmes abordés sont le contexte social et économique, tant avant la naissance de l'enfant que depuis qu'elles sont devenues mères, leur perception par rapport à leur situation, les relations familiales et le soutien. Les résultats ont mis en lumière le fait que le choix de la maternité pour les jeunes mères d'origine haïtienne est un amalgame complexe de valeurs morales et personnelles, de conditions socioéconomiques et de la phase de développement de l'adolescence dans laquelle elles se trouvaient lors de leur grossesse. Les jeunes femmes d'origine haïtienne rencontrées font face à des conditions de vie et économiques difficiles qui constituent des obstacles structuraux importants. Dans cette optique, la grossesse et la naissance d'un enfant à un jeune âge peuvent être perçues comme une pratique adaptative et offrir une alternative viable au peu d'options qui leur sont offertes en tant que jeune femme issue d'un groupe minoritaire défavorisé. Les limites de l'étude concernent l'échantillon des huit jeunes mères d'origine haïtienne qui ne peut permettre une généralisation des données par rapport au vécu de toutes les jeunes mères, y compris celles de la communauté haïtienne. ______________________________________________________________________________ MOTS-CLÉS DE L’AUTEUR : Jeunes mères, communauté haïtienne, processus décisionnel, défavorisation, intersectionnalité.

Type: Mémoire accepté
Informations complémentaires: Le mémoire a été numérisé tel que transmis par l'auteur.
Directeur de thèse: Berteau, Ginette
Mots-clés ou Sujets: Grossesse chez l'adolescente / Femmes issues des minorités / Canadiennes d'origine haïtienne -- Montréal / Mères adolescentes -- Attitudes / Conditions sociales / Conditions économiques / Réseaux sociaux / Relations familiales / Intersectionnalité
Unité d'appartenance: Faculté des sciences humaines > École de travail social
Déposé par: Service des bibliothèques
Date de dépôt: 26 oct. 2016 17:19
Dernière modification: 26 oct. 2016 17:19
Adresse URL : http://www.archipel.uqam.ca/id/eprint/8947

Statistiques

Voir les statistiques sur cinq ans...