Geochemical characterization and direct dating of rock art using radiocarbon and optically stimulated luminescence : the case study of southern Africa and the Canadian Shield

Bonneau, Adelphine (2016). « Geochemical characterization and direct dating of rock art using radiocarbon and optically stimulated luminescence : the case study of southern Africa and the Canadian Shield » Thèse. Montréal (Québec, Canada), Université du Québec à Montréal, Doctorat en sciences de la Terre et de l'atmosphère.

Fichier(s) associé(s) à ce document :
[img]
Prévisualisation
PDF
Télécharger (43MB)

Résumé

L'art rupestre est présent dans le monde entier. Il est l'une des plus anciennes manifestations artistiques de l'être humain. L'artiste qui a créé ces peintures ouvre une fenêtre sur son monde et plonge son spectateur dans un aperçu sans égale de sa motivation et de son inspiration. Au cours des 20 dernières années, l'utilisation de méthodes empruntées aux sciences chimiques, physiques, et géologiques a permis de redécouvrir les recettes des artistes ainsi que de déterminer l'âge de cet art. L'interprétation de l'art rupestre de par le monde s'est considérablement enrichie grâce à l'acquisition de telles informations. Néanmoins, il y a encore beaucoup à faire. L'art pariétal paléolithique européen ou l'art rupestre d'Australie ont été les principaux bénéficiaires de ces développements. Dans d'autres parties du monde, comme en Afrique australe et au Canada, très peu de dates ont été obtenues et peu a été fait concernant la caractérisation des peintures rupestres. Cette thèse de doctorat explore la datation directe de l'art rupestre présent sur des sites en Afrique australe et dans le Bouclier Canadien, en utilisant le radiocarbone et la luminescence stimulée optiquement (OSL). Elle introduit une nouvelle étape de caractérisation préliminaire et détaillée de l'échantillon, permettant de sélectionner ceux qui seront le plus à-même d'être datés par le radiocarbone, tout en réduisant la quantité d'échantillon nécessaire à cette datation. En utilisant des méthodes et instruments complémentaires, la caractérisation couplée à des données sur la superposition des figures, apporte tout d'abord des informations de datation relative, et quand celles-ci n'existent pas ou ne sont pas disponibles, elle donne des indices quant à la composition et à l'histoire d'un panneau ou d'un site. La caractérisation révèle entre autre le type de pigment à base de carbone utilisé, pouvant être daté par le radiocarbone comme par exemple, le charbon, la suie ou le noir de carbone. Cette information est essentielle à la compréhension de l'âge obtenu. Dans le même temps, cette caractérisation détermine la présence et estime les proportions des pollutions pouvant compromettre la datation par le radiocarbone comme les oxalates de carbone, les carbonates de calcium ou les acides humiques. Le prétraitement chimique est par la suite adapté pour dissoudre toutes les pollutions détectées, dissolution vérifiée par des analyses en spectroscopie infrarouge à transformée de Fourier (FTIR). A partir de ces protocoles, 46 dates ont été obtenues sur des sites rupestres d'Afrique australe. Elles comportent les premières dates obtenues sur des sites au Lesotho et au Botswana et constituent le plus grand projet de datation de l'art rupestre jamais entrepris dans cette partie du monde. La luminescence stimulée optiquement n'a pas permis de donner un âge fini pour l'art rupestre mais les expérimentations réalisées durant cette thèse ont montré que cette méthode pourrait être appliquée dans des conditions spécifiques : roche avec des minéraux sensibles à la luminescence, recouverte d'une épaisse couche de peinture, et ayant été suffisamment exposée à la lumière du soleil. Dans le Bouclier Canadien, aucune méthode de datation n'a pu être appliquée. Cependant, une caractérisation détaillée des peintures a montré que différentes recettes de peinture ont été utilisées sur un même site apportant de nouvelles informations pour reconstituer la chaîne opératoire de ces sites. La caractérisation des peintures et les âges obtenus dans cette thèse permettent de commencer à développer un dialogue entre l'activité des peuples ayant réalisés ces peintures sur les sites rupestres et dans les dépôts archéologiques. ______________________________________________________________________________ MOTS-CLÉS DE L’AUTEUR : Art rupestre San, Art rupestre du Bouclier Canadien, caractérisation de peintures, datation par le radiocarbone, datation par OSL.

Type: Thèse ou essai doctoral accepté ()
Informations complémentaires: La thèse a été numérisée telle que transmise par l'auteur.
Directeur de thèse: Lamothe, Michel
Mots-clés ou Sujets: Art rupestre / Peinture -- Analyse / Peintures rupestres -- Datation / Afrique du Sud / Bouclier canadien / Méthode du carbone 14 / Datation par luminescence stimulée optiquement
Unité d'appartenance: Faculté des sciences > Département des sciences de la Terre et de l'atmosphère
Déposé par: Service des bibliothèques
Date de dépôt: 28 oct. 2016 18:10
Dernière modification: 28 oct. 2016 18:10
Adresse URL : http://www.archipel.uqam.ca/id/eprint/8987

Statistiques

Voir les statistiques sur cinq ans...