Test empirique sur l'efficacité des interventions des banques centrales sur les marchés de change : une application aux banques centrales canadienne et suisse

Abbuy, Kwami Edem (2016). « Test empirique sur l'efficacité des interventions des banques centrales sur les marchés de change : une application aux banques centrales canadienne et suisse » Mémoire. Montréal (Québec, Canada), Université du Québec à Montréal, Maîtrise en économique.

Fichier(s) associé(s) à ce document :
[img]
Prévisualisation
PDF
Télécharger (7MB)

Résumé

Les interventions des banques centrales sur le marché des changes ont suscité un réel intérêt de recherche économique au cours des dernières décennies. Il s'agit d'un sujet qui fait couler beaucoup d'encre à la suite de fortes fluctuations de plusieurs devises vis-à-vis du dollar américain. Le Canada et la Suisse, deux petites économies ouvertes ont vu leurs devises locales, le dollar canadien et le franc suisse, souffrir de fortes fluctuations par rapport au dollar américain. La Banque du Canada (BoC) et la Banque Nationale Suisse (BNS) sont donc parfois intervenues pour stabiliser leur taux de change par rapport au dollar américain. Cette étude s'inscrit dans cette dynamique en évaluant l'efficacité des interventions sur la variation du niveau du dollar canadien et du franc suisse par rapport au dollar américain. Une équation de comportement du taux de change est ainsi estimée. La méthodologie retenue est celle des variables instrumentales en raison de l'endogénéité entre la volatilité du taux de change et les interventions captées par les réserves officielles interventionales des deux banques centrales. Les principaux résultats de l'étude suggèrent une efficacité des interventions monétaires de la Banque du Canada (BoC) et de la Banque Nationale Suisse (BNS) sur le marché des changes pour stabiliser le dollar canadien et le franc suisse. Toutefois, l'efficacité semble plus grande du côté de la Banque Nationale Suisse où les interventions sont plus stabilisatrices du franc suisse que pour la Banque du Canada dont les interventions quoique efficaces, demeurent faibles en intensité. ______________________________________________________________________________ MOTS-CLÉS DE L’AUTEUR : volatilité, taux de change, réserves internationales, endogéneité.

Type: Mémoire accepté
Informations complémentaires: Le mémoire a été numérisé tel que transmis par l'auteur.
Directeur de thèse: Hodgson, Douglas J.
Mots-clés ou Sujets: Interventions sur le marché des changes / Taux de change / Volatilité (Finances) / Banques centrales / Canada / Suisse
Unité d'appartenance: École des sciences de la gestion
Déposé par: Service des bibliothèques
Date de dépôt: 11 nov. 2016 20:10
Dernière modification: 11 nov. 2016 20:10
Adresse URL : http://www.archipel.uqam.ca/id/eprint/9054

Statistiques

Voir les statistiques sur cinq ans...