Exploration du pli spatio-temporel par une pratique installative de la vidéo et de l'imagerie de synthèse

Robert, Benoit (2016). « Exploration du pli spatio-temporel par une pratique installative de la vidéo et de l'imagerie de synthèse » Mémoire. Montréal (Québec, Canada), Université du Québec à Montréal, Maîtrise en arts visuels et médiatiques.

Fichier(s) associé(s) à ce document :
[img]
Prévisualisation
PDF
Télécharger (5MB)

Résumé

Mon mémoire-création propose une réflexion sur un processus de création non linéaire du temps et de l'espace, comme source d'émergence des formes numériques. Ce texte d'accompagnement aborde le concept de « pli » spatio-temporel (Deleuze, 1988) en mettant l'accent sur son implication dans la génération des formes. La théorie de la Gestalt (Grondin, 2013) en psychologie cognitive et les algorithmes d'apprentissage-machine profond (LeCun, Gengio et Hinton, 2015) alimentent la réflexion sur le traitement de l'information visuelle et sa transposition en mémoire. Une sélection d'œuvres des artistes David Hockney, Yves Medam et Jim Campbell font l'objet d'une analyse afin d'éclairer ma méthodologie de travail. La notion « mouler – moduler » (Simondon, 1964) est également abordée afin d'étudier la forme en mouvement. Le système de génération de formes numériques conçu par les scientifiques A. Lindenmayer et P. Prusinkiewicz, de même que ceux conçus par les artistes H. Cohen et A. Lomas sont étudiés en détail, mettant ainsi en évidence l'intérêt du caractère non déterministe des agencements procéduraux entre les éléments générés. Ma recherche multidisciplinaire tire profit de l'ordinateur pour explorer des systèmes formels génératifs en perpétuelle quête d'équilibre. La forme sans cesse redéfinie est issue d'une modulation non déterministe de forces. Mes photomontages, vidéos et installations interactives sont principalement conçus au moyen du langage de programmation nodal ICE, disponible au sein du logiciel Autodesk Softimage, un environnement 3D destiné à la création d'images de synthèse. Grâce à la cocréation artiste-machine en art génératif, ma recherche-création se trouve en résonance avec une articulation spatio-temporelle qui module de l'intérieur la forme même de ma démarche artistique. ______________________________________________________________________________ MOTS-CLÉS DE L’AUTEUR : pli, forme, spatio-temporalité, art génératif

Type: Mémoire accepté
Informations complémentaires: Le mémoire a été numérisé tel que transmis par l'auteur.
Directeur de thèse: Trudel, Gisèle
Mots-clés ou Sujets: Art génératif / Installations vidéo / Images numériques dans l'art / Création (Arts) / Plis / Formes dans l'art / Espace et temps dans l'art / Mémoires et thèses de création
Unité d'appartenance: Faculté des arts > École des arts visuels et médiatiques
Déposé par: Service des bibliothèques
Date de dépôt: 14 déc. 2016 18:12
Dernière modification: 14 déc. 2016 18:12
Adresse URL : http://www.archipel.uqam.ca/id/eprint/9151

Statistiques

Voir les statistiques sur cinq ans...