Un portrait de l'enseignement de l'oral pragmatique au préscolaire 5 ans et au 1er cycle du primaire

De Grandpré, Martine (2016). « Un portrait de l'enseignement de l'oral pragmatique au préscolaire 5 ans et au 1er cycle du primaire » Thèse. Montréal (Québec, Canada), Université du Québec à Montréal, Doctorat en éducation.

Fichier(s) associé(s) à ce document :
[img]
Prévisualisation
PDF
Télécharger (25MB)

Résumé

Le Programme de formation de l'école québécoise (MEQ, 2001a) propose plusieurs objets d'enseignement/apprentissage issus du volet pragmatique de la communication orale (le rapport entre le code de la langue et son contexte d'utilisation). Malgré cela, ce volet est souvent négligé lors de l'enseignement de l'oral (Dumais, 2014; Nolin, 2013). Le peu d'explications fournies sur ces objets d'enseignement/apprentissage et sur les stratégies pédagogiques à mettre en place pour les enseigner dans ce programme, mais aussi dans les écrits professionnels et scientifiques, est peut-être en cause (De Grandpré, 2015; Dumais, 2014). Maurer (2001) suggère un courant d'enseignement de l'oral basé sur la prise en compte du volet pragmatique en considérant les besoins de communication de l'élève et ses pratiques langagières. Il fait de l'oral pragmatique un objet d'enseignement et de réflexion. Toutefois, Maurer (2001) et les auteurs à sa suite ne définissent ni ne présentent clairement les fondements théoriques et scientifiques sur lesquels repose ce courant. De plus, on en sait peu au sujet des objets réellement enseignés et des stratégies mises en place par les enseignants. Puisqu'un tel enseignement pourrait faciliter l'entrée à l'école des élèves, particulièrement de ceux ayant des habiletés langagières éloignées de celles du monde scolaire (Daviault, 2011; Plessis-Bélair, 2010), une description de l'enseignement de l'oral pragmatique aurait sa raison d'être. C'est ce qui est présenté dans cette recherche doctorale. Notre question de recherche est la suivante : Quels sont les objets d'enseignement/apprentissage et les stratégies pédagogiques mis en place par des enseignants du préscolaire 5 ans et du 1er cycle du primaire lors de l'enseignement de l'oral pragmatique? Trois objectifs de recherche ont été ciblés : 1) définir les objets d'enseignement/apprentissage et les stratégies pédagogiques mis en place par des enseignants du préscolaire 5 ans et du 1er cycle du primaire lors de l'enseignement de l'oral pragmatique planifié et spontané; 2) mettre en relation les objets d'enseignement/apprentissage et les stratégies pédagogiques dégagés chez ces enseignants et ceux tirés du cadre théorique; 3) élaborer un portrait de l'enseignement de l'oral pragmatique au préscolaire 5 ans et au 1er cycle du primaire. Pour parvenir à élaborer ce portrait, une recherche qualitative descriptive a été menée auprès de huit enseignants qui ont accepté d'être observés et de nous remettre les documents pédagogiques qu'ils utilisent et de 12 enseignants qui ont accepté d'être interviewés. Le portrait démontre que l'oral pragmatique peut être enseigné au moyen d'activités planifiées et d'activités spontanées. Les activités planifiées permettent de traiter l'oral pragmatique comme un objet d'enseignement afin de favoriser la réussite scolaire et sociale. Dans le cadre de ces activités, les stratégies pédagogiques utilisées par les enseignants sont : expliquer, donner une consigne ou questionner pour préciser l'intention et la situation de communication (type de sujet, prise en compte des intérêts des élèves, intégration des pratiques et intégration des autres disciplines), questionner pour faire l'état des connaissances, mettre en place un enseignement explicite (modelage, pratique guidée, pratique coopérative et pratique autonome), un enseignement plutôt traditionnel (explication, consigne, exemples et exercice écrit) ou un enseignement par les genres (discussion, causerie et jeu de rôles), répéter, résumer et questionner pour synthétiser les apprentissages, encourager et féliciter pour faire du renforcement positif, questionner, donner un exemple ou une consigne pour favoriser le transfert. Tout au long de ces activités planifiées, un questionnement métacognitif est mené. Dans le cadre d'activités spontanées, l'oral est surtout utilisé comme un moyen d'enseignement pour favoriser un climat propice aux apprentissages et des relations interpersonnelles harmonieuses. Les stratégies pédagogiques utilisées sont implicites : l'énoncé indirect, les interventions non verbales, l'humour et la reformulation, ou explicites : le modelage, les consignes, l'explication, le questionnement et le renforcement positif. Les objets d'enseignement tant pour les activités planifiées que spontanées sont des objets issus des volets pragmatique et structural de la typologie de Dumais (2014), tous traités dans une perspective pragmatique. Finalement, le portrait réalisé permet de décrire de façon contextualisée des pratiques planifiées et spontanées d'enseignement de l'oral pragmatique au préscolaire 5 ans et au 1er cycle du primaire. ______________________________________________________________________________ MOTS-CLÉS DE L’AUTEUR : oral, pragmatique, didactique, stratégies pédagogiques, enseignement du français, préscolaire 5 ans, 1er cycle du primaire

Type: Thèse ou essai doctoral accepté ()
Informations complémentaires: La thèse a été numérisée telle que transmise par l'auteur.
Directeur de thèse: Lafontaine, Lizanne
Mots-clés ou Sujets: Communication orale / Étude et enseignement (Préscolaire) / Étude et enseignement (Primaire) / Québec (Province) / Pragmatique / Français (Langue) -- Étude et enseignement
Unité d'appartenance: Faculté des sciences de l'éducation
Déposé par: Service des bibliothèques
Date de dépôt: 16 déc. 2016 20:03
Dernière modification: 16 déc. 2016 20:03
Adresse URL : http://www.archipel.uqam.ca/id/eprint/9180

Statistiques

Voir les statistiques sur cinq ans...