Étude sur l'homophobie et les normes de genre : le parcours biographique d'hommes hétérosexuels qui en font l'expérience

Giroux, Gabriel (2015). « Étude sur l'homophobie et les normes de genre : le parcours biographique d'hommes hétérosexuels qui en font l'expérience » Mémoire. Montréal (Québec, Canada), Université du Québec à Montréal, Maîtrise en travail social.

Fichier(s) associé(s) à ce document :
[img]
Prévisualisation
PDF
Télécharger (2MB)

Résumé

L'homophobie comme problème social existe depuis plus de quarante ans. Depuis sa création, une multitude d'études ont été réalisées sur ce sujet. Ces études montrent que ce sont les membres des minorités sexuelles qui subissent le plus souvent l'homophobie. Elles concluent également que les membres de la majorité sexuelle peuvent également subir l'expérience de l'homophobie. Or, aucune étude n'a porté spécifiquement sur l'expérience de l'homophobie vécue par les hétérosexuels. Notre recherche a exploré ce phénomène. Notre question de recherche est la suivante : Quelle est la perception du genre social ou de la masculinité chez les hommes hétérosexuels qui ont été victimes d'homophobie et comment celle-ci participe-t-elle à la construction sociale et personnelle de ce phénomène social? Pour tenter de comprendre l'homophobie vécue par des hommes se définissant comme hétérosexuels, nous avons mis de l'avant un cadre conceptuel inspiré de diverses disciplines des sciences sociales. Les concepts de genre social, de masculinité hégémonique et de socialisation du genre ont été retenus. Le genre social et la masculinité hégémonique fixent l'ensemble des expressions, rôles et comportements appris et qui s'expriment chez un individu. Le processus de socialisation quant à lui se réalise tout au long de la vie et, notamment, au travers de la famille, l'école, les produits culturels et le discours. Nous avons privilégié une méthode qualitative et exploratoire centrée sur l'entrevue de type biographique. La démarche méthodologique entreprise auprès des participants s'est penchée sur les perceptions qu'ont des hommes hétérosexuels du genre social ou de la masculinité à travers trois (3) grandes périodes de la vie, soit l'enfance, l'adolescence et la vie adulte. Nous avons réalisé huit (8) entrevues individuelles au cours desquelles les répondants ont décrit leurs expériences d'homophobie. Les entrevues nous ont permis entre autres de mettre de l'avant l'importance de la norme de la masculinité dans le problème social de l'homophobie, de faire ressortir différents niveaux dans cette expérience et de recueillir des pistes intéressantes d'intervention sociale au problème social. La discussion des données recueillies nous a amené à raffiner la compréhension du problème social qui nous intéresse, rapprochant entre autres homophobie et sexisme, questionnant la définition du problème social qui nous préoccupe en lien avec les pistes d'intervention sociales proposées par les participants. ______________________________________________________________________________ MOTS-CLÉS DE L’AUTEUR : homophobie, genre social, masculinité, masculinité hégémonique, sexisme, travail social, parcours biographique.

Type: Mémoire accepté
Informations complémentaires: Le mémoire a été numérisé tel que transmis par l'auteur.
Directeur de thèse: Mensah, Maria Nengeh
Mots-clés ou Sujets: Homophobie / Hétérosexuels masculins / Histoires de vie / Identité sexuelle / Masculinité / Études sur le genre / Service social
Unité d'appartenance: Faculté des sciences humaines > École de travail social
Déposé par: Service des bibliothèques
Date de dépôt: 22 déc. 2016 20:03
Dernière modification: 22 déc. 2016 20:03
Adresse URL : http://www.archipel.uqam.ca/id/eprint/9203

Statistiques

Voir les statistiques sur cinq ans...