La configuration des usages sur Netflix : le système de recommandation Cinematch et la représentation de l'usager

Silva Mota Drumond, Gabrielle (2016). « La configuration des usages sur Netflix : le système de recommandation Cinematch et la représentation de l'usager » Mémoire. Montréal (Québec, Canada), Université du Québec à Montréal, Maîtrise en communication.

Fichier(s) associé(s) à ce document :
[img]
Prévisualisation
PDF
Télécharger (18MB)

Résumé

Les transformations des pratiques de visionnement en ligne des contenus renvoient à la nécessité de comprendre le modèle de fonctionnement de plateformes de diffusion équipées d'algorithmes, comme le service de vidéo à la demande Netflix. Ce modèle engendre une logique de configuration des usages. Les orientations données par ce service à ses usagers suggèrent une trajectoire particulière d'usage et de consommation des contenus sur Netflix. Cette trajectoire est associée au phénomène du binge watching ou écoute en rafale et à un mode d'usage circonscrit à certains types de contenu. La logique prescriptive de Netflix est associée à l'exploitation et au traitement des données des usagers, effectués par son système de recommandation. Les théories de la conception et les Software Studies sont mobilisées dans la compréhension de cette logique prescriptive qui découle de la formation d'un réseau d'acteurs et de la mise au point des algorithmes. L'analyse sur la configuration des usages par Netflix emprunte une stratégie méthodologique en trois plans : les études des algorithmes, de l'interface du service et du site web de Netflix. Les caractéristiques des relations entre les acteurs ainsi que les transformations apportées au système de recommandation, de 2009 à 2015, sont identifiées et discutées. Des analyses sémiocommunicationnelles de l'interface du service et de son site web permettent d'étudier les manifestations symboliques de cette logique prescriptive. La configuration des usages par ce service découle de quatre aspects principaux : la personnalisation du service, la création des catégories d'usagers et de contenus (classement), l'adaptation aux différents environnements et les feedbacks ou réponses aux propositions du service. Ces aspects tentent d'aligner l'« usager configuré » par Netflix et l'« usager effectif ». Ce processus est réalisé par le calibrage des calculs du système de recommandation et par d'autres structures techniques. L'usager configuré de Netflix est plus ou moins conscient de ce processus. La configuration des usages est soigneusement argumentée auprès des usagers par des éléments de l'interface du service et par des orientations présentes sur le site web. Cette configuration se fonde sur une « culture de la donnée », sur la création de la signification par les catégories et sur une sorte d'économie de la jouissance. ______________________________________________________________________________ MOTS-CLÉS DE L’AUTEUR : netflix, algorithmes, recommandation, usager configuré, usages prescrits.

Type: Mémoire accepté
Informations complémentaires: Le mémoire a été numérisé tel que transmis par l'auteur.
Directeur de thèse: Millerand, Florence
Mots-clés ou Sujets: Netflix / Systèmes de recommandation / Algorithmes / Configurations / Usagers / Comportement des consommateurs / Télévision sur Internet
Unité d'appartenance: Faculté de communication
Déposé par: Service des bibliothèques
Date de dépôt: 13 janv. 2017 18:59
Dernière modification: 13 janv. 2017 18:59
Adresse URL : http://www.archipel.uqam.ca/id/eprint/9253

Statistiques

Voir les statistiques sur cinq ans...