La ferme biologique, un espace d'éducation relative à l'éco-alimentation et de construction du rapport à la terre

Déragon, Francine (2016). « La ferme biologique, un espace d'éducation relative à l'éco-alimentation et de construction du rapport à la terre » Mémoire. Montréal (Québec, Canada), Université du Québec à Montréal, Maîtrise en sciences de l'environnement.

Fichier(s) associé(s) à ce document :
[img]
Prévisualisation
PDF
Télécharger (22MB)

Résumé

Depuis quelques décennies, le système agroalimentaire connaît un bouleversement majeur. Contrôlé par de puissantes entreprises, ce système a provoqué un exode rural qui a transformé le territoire rural en profondeur. Il se caractérise par une agriculture industrielle et intensive qui porte atteinte à la santé et à l'environnement, des produits alimentaires transformés et standardisés, une commercialisation dans un marché mondialisé. Les citoyens se retrouvent de plus en plus éloignés de la saisonnalité des aliments, de l'origine même de leur alimentation et du lien qui les unit à la terre. Ils perdent leurs repères agricoles, alimentaires et identitaires. Ce système transforme en profondeur le rapport à l'alimentation et à la terre. Des initiatives alternatives émergent devant un nombre croissant de citoyens et de groupes qui dénoncent cette situation. Afin de favoriser un changement de culture alimentaire et un nouveau rapport à la terre, le domaine de l'éducation relative à l'environnement, abordé sous l'angle de l'agriculture biologique, apparaît comme une des avenues essentielles à explorer. Cette recherche se propose, d'une part, de cerner les pratiques d'une ferme biologique et les savoirs qui se construisent dans ces pratiques et, d'autre part, d'identifier son potentiel éducatif en tant que milieu propice à la construction du rapport à la terre. Dans cette recherche, une démarche exploratoire et interprétative, alimentée par un ensemble de stratégies de collectes de données, est adoptée par le biais de l'étude de cas d'une ferme biologique. La recherche présente un modèle de ferme porteur d'une dimension éducative qui s'exprime à travers l'émergence de situations vécues au quotidien par le biais des activités qui mettent les acteurs de la ferme en interaction. Sa dynamique sociale et éducationnelle en fait un lieu d'expression, de valorisation, de développement personnel et social et d'ouverture sur le monde qui mobilise ses acteurs dans un projet commun d'agriculture et d'alimentation biologiques. La ferme contribue à la construction de savoirs, à l'éveil et à la consolidation de la conscience écologique par un processus de réflexion fait individuellement et collectivement. Par son rapport intime avec l'agriculture biologique et l'alimentation saine, locale et saisonnière, la ferme joue un rôle déterminant dans la définition d'une culture de l'alimentation responsable. Finalement, elle incarne un modèle de ferme en cohérence avec des valeurs socio-environnementales vécues dans une interrelation avec la terre qui invite ses acteurs à repenser et à recréer un rapport à la terre. ______________________________________________________________________________ MOTS-CLÉS DE L’AUTEUR : agriculture biologique, conscience écologique, éco-alimentation, éducation relative à l'environnement, rapport à la terre, avoir.

Type: Mémoire accepté
Informations complémentaires: Le mémoire a été numérisé tel que transmis par l'auteur.
Directeur de thèse: Orellana, Isabel
Mots-clés ou Sujets: Éducation environnementale / Agriculture biologique / Exploitations agricoles / Produits agricoles / Aliments naturels / Savoir et érudition / Écologie humaine
Unité d'appartenance: Instituts > Institut des sciences de l'environnement (ISE)
Déposé par: Service des bibliothèques
Date de dépôt: 31 janv. 2017 13:55
Dernière modification: 31 janv. 2017 13:55
Adresse URL : http://www.archipel.uqam.ca/id/eprint/9316

Statistiques

Voir les statistiques sur cinq ans...