Les relations entre la France et le Canada à la fin du XIXe siècle : la revue Paris-Canada (1884-1909)

Garneau, Philippe (2008). « Les relations entre la France et le Canada à la fin du XIXe siècle : la revue Paris-Canada (1884-1909) » Mémoire. Montréal (Québec, Canada), Université du Québec à Montréal, Maîtrise en histoire.

Fichier(s) associé(s) à ce document :
[img]
Prévisualisation
PDF
Télécharger (2MB)

Résumé

En 1882, le gouvernement Macdonald décide de créer à Paris, sur l'initiative de la province de Québec, un commissariat chargé de s'occuper des intérêts du Dominion du Canada en France. Dépourvu de reconnaissance officielle, le commissaire canadien à Paris devait encourager le commerce et le recrutement d'émigrants français.Le poste fut confié à Hector Fabre, sénateur et journaliste propriétaire de L'Événement. Pendant 28 ans celui-ci s'occupe à la fois des intérêts de la province de Québec et du Dominion en France. Son action à Paris se situe quelque part entre les relations publiques et la propagande. En 1884, il fonde la revue Paris-Canada. Organe officiel du commissariat canadien, mais également revue des Canadiens à Paris, Paris-Canada constitue une véritable chronique du rapprochement entre la France et le Canada à la fin du XIXe siècle. La revue porte sur l'immigration, la colonisation et le potentiel économique du Canada. Elle informe sur les questions qui touchent les relations franco-canadiennes comme la création d'une ligne de navigation directe et la négociation de traités de commerce. On n'hésite pas à justifier le rapprochement économique par des appels aux sentiments et à la solidarité culturelle des français. La diversité des sujets traités par la revue montre également que les Canadiens recherchent une forme de reconnaissance culturelle de la part de la France. Paris-Canada publie des extraits et de nombreux comptes rendus d'oeuvres littéraires. Elle consacre des articles aux visites d'hommes politiques canadiens en France, publie des résumés des fêtes franco-canadiennes et informe sur les diverses activités des Canadiens installés dans la capitale française. Surtout, elle permet de donner un point de vue canadien sur l'actualité politique du Dominion. Par ses éditoriaux, Hector Fabre, explique au public français les subtilités du lien colonial et donne son avis sur l'avenir de la nation canadienne. En somme, Paris Canada, revue française d'une population d'origine française vivant dans une colonie britannique, est à l'image des relations qui existent entre le Dominion et la France à la fin du XIXe siècle. Relations qui tiennent davantage du lien affectif que des intérêts économiques partagés. ______________________________________________________________________________ MOTS-CLÉS DE L’AUTEUR : Relations internationales, Hector Fabre, Paris, Canada, France Canada, Commerce, Immigration, Culture, XIXe siècle.

Type: Mémoire accepté
Informations complémentaires: Le mémoire a été numérisé tel que transmis par l'auteur.
Directeur de thèse: Marquis, Dominique
Mots-clés ou Sujets: Fabre Hector 1834-1910, Paris-Canada (Revue), 19e siècle, Culture, Commerce, Immigration, Relations bilatérales internationales, Canada, France
Unité d'appartenance: Faculté des sciences humaines > Département d'histoire
Déposé par: RB Service des bibliothèques
Date de dépôt: 05 sept. 2008
Dernière modification: 01 nov. 2014 02:05
Adresse URL : http://www.archipel.uqam.ca/id/eprint/934

Statistiques

Voir les statistiques sur cinq ans...