Étude comparative du processus psychothérapeutique selon le contexte de rencontre par vidéoconférence et en face-à-face et selon l'amélioration symptomatique des clients

Collins, Geneviève (2016). « Étude comparative du processus psychothérapeutique selon le contexte de rencontre par vidéoconférence et en face-à-face et selon l'amélioration symptomatique des clients » Thèse. Montréal (Québec, Canada), Université du Québec à Montréal, Doctorat en psychologie.

Fichier(s) associé(s) à ce document :
[img]
Prévisualisation
PDF
Télécharger (15MB)

Résumé

Le portrait des différents contextes de pratique clinique en psychologie s'est transformé récemment avec l'apparition d'une nouvelle modalité de rencontre : la télépsychothérapie en vidéoconférence interactive. Lorsqu'il est question de modifier le contexte traditionnel de rencontre pour mener une psychothérapie, il est pertinent de se questionner sur l'incidence que cette modification peut avoir sur le processus psychothérapeutique et plus spécifiquement sur les variables associées au changement. Quoique la faisabilité et l'acceptabilité générale de la télépsychothérapie soient raisonnablement bien établies selon la documentation scientifique, les données sur les variables associées au processus et au changement psychothérapeutique demeurent limitées. Les études sur la télépsychothérapie par vidéoconférence ont porté pour la plupart sur l'efficacité psychothérapeutique en validant une approche de traitement psychologique spécifique. Peu de variables relationnelles ont été étudiées, une variable pourtant au centre de la définition de la psychothérapie. Cette étude exploratoire a pour objectifs de décrire et de comparer les caractéristiques de la relation psychothérapeutique, celles du psychothérapeute et celles du client en fonction : (1) des conditions de rencontre, soit la télépsychothérapie par vidéoconférence interactive versus la psychothérapie en face-à-face et (2) de l'amélioration symptomatique des clients, soit ceux qui s'améliorent versus ceux qui ne s'améliorent pas. Ces objectifs nous ont permis d'une part d'évaluer si l'utilisation de la vidéoconférence a une incidence sur les variables du processus psychothérapeutique et d'autre part d'identifier les différences et les similitudes du processus psychothérapeutique selon deux conditions de rencontre ainsi que selon les groupes de clients présentant ou non une amélioration symptomatique. Pour répondre à ces objectifs, nous avons eu accès à un échantillon de huit dyades psychothérapeute-client ayant mené une psychothérapie dans le cadre d'un traitement de l'état de stress post-traumatique d'une durée variant entre 17 et 24 rencontres. Cet échantillon est composé de quatre dyades en vidéoconférence et quatre dyades en face-à-face. L'étude a été conduite à partir de questionnaires faisant l'évaluation symptomatique des clients, comme indice de changement, ainsi que d'instruments de mesure évaluant les dimensions du processus psychothérapeutique. Pour l'évaluation du processus psychothérapeutique, nous avons procédé avec des transcriptions en verbatim de cinq séances de psychothérapie correspondant à cinq temps de mesures différents de la démarche de psychothérapie. Un total de 40 séances de psychothérapies a fait l'objet d'analyse visuelle descriptive. Nos résultats de recherche nous ont montré qu'il existe davantage de similitudes que de différences entre les dyades de chaque condition de rencontre et de chaque groupe de clients sur le plan de l'amélioration symptomatique. L'alliance thérapeutique et l'évaluation des séances sont généralement bonnes et similaires entre les groupes comparés. Pour les différences relevées entre les conditions et les groupes de clients, elles nous semblent davantage appartenir à la dynamique singulière psychothérapeute-client. Ces différences touchent par exemple certaines attitudes et comportements des psychothérapeutes et des clients ainsi que l'approche psychothérapeutique du psychothérapeute. Nous avons également identifié certains facteurs communs dans les caractéristiques et conduites des psychothérapeutes et des clients ayant pu favoriser la réponse au traitement et au processus de changement. Les facteurs communs qui sont ressortis touchent notamment la structure et l'organisation, la participation active, le recadrage des perceptions de soi et la prise de risques. D'autres études dans un contexte de pratique réelle, naturelle, sont nécessaires afin de développer nos connaissances sur les conditions psychothérapeutiques optimales selon toute une variété d'approches psychothérapeutiques afin de répondre à toute la diversité et la complexité des différentes problématiques des clients rencontrés dans la pratique clinique. ______________________________________________________________________________ MOTS-CLÉS DE L’AUTEUR : Processus psychothérapeutique, vidéoconférence, télépsychothérapie, relation thérapeutique, psychothérapeute, client, efficacité thérapeutique.

Type: Thèse ou essai doctoral accepté ()
Informations complémentaires: L'essai a été numérisé tel que transmis par l'auteur.
Directeur de thèse: Drouin, Marc-Simon
Mots-clés ou Sujets: Psychothérapie -- Évaluation des résultats / Télépsychothérapie / Visioconférences / Relations psychothérapeutiques
Unité d'appartenance: Faculté des sciences humaines > Département de psychologie
Déposé par: Service des bibliothèques
Date de dépôt: 02 mars 2017 14:55
Dernière modification: 02 mars 2017 14:55
Adresse URL : http://www.archipel.uqam.ca/id/eprint/9402

Statistiques

Voir les statistiques sur cinq ans...