Minéralisations aurifères du pluton de Trécesson, sous-province de l'Abitibi, Québec, Canada

Yordanov, George (2017). « Minéralisations aurifères du pluton de Trécesson, sous-province de l'Abitibi, Québec, Canada » Mémoire. Montréal (Québec, Canada), Université du Québec à Montréal, Maîtrise en sciences de la Terre.

Fichier(s) associé(s) à ce document :
[img]
Prévisualisation
PDF
Télécharger (10MB)

Résumé

Le pluton de Trécesson est situé dans le sud de la ceinture des roches vertes de l'Abitibi, dans le secteur de la ville d'Amos. Il fait partie de la Zone Volcanique Nord (ZVN). Le pluton est constitué de roches intrusives felsiques encaissées dans des unités volcaniques andésitiques qui font partie du Groupe de Lac Arthur. La région est connue pour de nombreuses minéralisations aurifères filoniennes, des sulfures massifs volcanogènes et des minéralisations nickélifères dans des unités ultramafiques. La zone de minéralisation aurifère Cassette, objet de cette étude, se situe au centre du pluton de Trécesson. Elle se présente sous forme de veines de quartz blanc laiteux, d'épaisseur métrique à centimétrique avec une orientation NNW-SSE et NNE-SSW. Cette minéralisation s'est mise en place dans un contexte tectonique en compression avec une orientation N-S et la déformation est ductile-cassante. La géologie locale montre une alternance d'unités volcaniques de composition andésitique et basaltique, dans lesquelles sont encaissées plusieurs intrusions. Les intrusions sont divisées en deux types, synvolcaniques et syntectoniques. Le pluton de Trécesson appartient au groupe des intrusions synvolcaniques. Une étude minéralogique, géochimique et structurale avec datation U-Pb sur zircons a été effectuée. Ainsi, la minéralisation du pluton de Trécesson a été comparée à celle du pluton de Bourlamaque situé dans la Zone Volcanique Sud (ZVS), à l'est de la ville de Val d'Or. La datation U-Pb sur zircon a livré un âge de mise en place du pluton de Trécesson à 2711 +/- 1,2 Ma, ce qui confirme l'interprétation de Labbé (1995) selon laquelle il s'agit d'une intrusion synvolcanique. L'étude en lames minces montre que l'altération est représentée par un assemblage de séricite-albite, d'une silicification et d'une chloritisation des minéraux mafiques alors que les carbonates forment une altération mineure. Les analyses au microscope électronique à balayage soulignent la présence de l'or en inclusion dans la pyrite et de l'or dans les microfractures dans la pyrite, ce qui est le résultat d'une remobilisation tardive de l'or. Les analyses géochimiques effectuées au cours de cette étude ont confirmé l'affinité transitionnelle des unités volcaniques ainsi qu'une signature géochimique du pluton semblable aux roches volcaniques encaissantes. L'étude structurale a mis en évidence le contrôle structural de la minéralisation ; la minéralisation se présentant sous forme de veine de quartz de remplissage formées pendant une déformation compressive N-S correspondant à la phase de déformation régionale. L'âge de mise en place du pluton de Trécesson à 2711 +/- 1,2 Ma, nous permet d'avancer deux hypothèses possibles concerne l'âge de la minéralisation filonienne. La première : la minéralisation pourrait être pénécontemporaine de la déformation régionale et la mise en place des intrusions syn-orogéniques de la ZVN, telles que, par exemple, le pluton d'Amos. Cette hypothèse signifierait que les filons aurifères du Trécesson correspondent temporellement aux minéralisations aurifères « précoces » décrites par (Robert 1994) qui sont datées à 2692 Ma et exposées, par exemple, dans la mine Norlartic (Couture et al., 1994). La deuxième : les minéralisations aurifères du pluton de Trécesson sont pénécontemporaines des minéralisations d'or filonien "jeunes" du secteur de Val d'Or, qui sont, quant à elles, datées à < 2650 Ma (Lemarchand 2012) et que l'on retrouve principalement sur les bordures et au sein du batholite du Bourlamaque. Ces filons aurifères sont des veines de quartz-tourmaline-carbonates qui sont généralement associées à des zones de déformation cisaillante (Lemarchand 2012), ce qui n'est cependant pas le cas pour les filons aurifères recoupant le pluton de Trécesson. ______________________________________________________________________________ MOTS-CLÉS DE L’AUTEUR : Abitibi, minéralisation aurifère, Zone Volcanique Nord, pluton de Trécesson, Archéen, Groupe de Lac Arthur.

Type: Mémoire accepté
Informations complémentaires: Le mémoire a été numérisé tel que transmis par l'auteur.
Directeur de thèse: Tremblay, Alain
Mots-clés ou Sujets: Or -- Gisements -- Abitibi / Zone volcanique nord / Pluton de Trécesson / Stratigraphie -- Archéen / Groupe du Lac Arthur / Métallogénie
Unité d'appartenance: Faculté des sciences > Département des sciences de la Terre et de l'atmosphère
Déposé par: Service des bibliothèques
Date de dépôt: 10 mars 2017 14:51
Dernière modification: 10 mars 2017 14:51
Adresse URL : http://www.archipel.uqam.ca/id/eprint/9427

Statistiques

Voir les statistiques sur cinq ans...