L'impact de l'expérience sur l'attachement au lieu : le cas des festivals

Dusseault, Pascale (2017). « L'impact de l'expérience sur l'attachement au lieu : le cas des festivals » Mémoire. Montréal (Québec, Canada), Université du Québec à Montréal, Maîtrise en sciences de la gestion.

Fichier(s) associé(s) à ce document :
[img]
Prévisualisation
PDF
Télécharger (23MB)

Résumé

Dans un marché plus compétitif où une multitude de choix de produits et services sont disponibles pour répondre au même besoin, la consommation hédonique gagne en popularité. Faisant écho à ce phénomène, de nombreuses entreprises se tournent vers le marketing expérientiel pour les aider à créer un lien affectif avec leurs clients. Dans ce contexte, le développement de l'attachement au lieu par le biais de la bonne gestion de l'expérience client est un précieux allié, car il peut engendrer pour les entreprises des bénéfices tels que la fidélité des clients. Or, ce sujet est peu étudié en marketing et l'impact de l'expérience sur son développement n'a été que rarement abordé. Ce mémoire a donc comme but d'étudier l'attachement au lieu en marketing en déterminant comment l'expérience vécue par un individu sur un lieu peut avoir un impact sur son attachement à celui-ci. Plus précisément, l'impact des dimensions de l'expérience selon Schmitt (1999a) (sensorielle, cognitive, affective, physique, sociale) sur les dimensions de l'attachement au lieu (identification au lieu, dépendance au lieu, liens sociaux) est examiné. Cette conceptualisation n'a d'ailleurs jamais été employée lors des études sur l'attachement au lieu. Cette étude contribue donc à la compréhension des gestionnaires quant à la gestion de l'expérience pour générer l'attachement au lieu et comble les manques associés à ce concept dans la littérature. À l'aide d'un questionnaire électronique auto-administré, l'expérience et l'attachement dans le cadre de festivals de musique et de cinéma ont été étudiés. Deux collectes différentes, soit l'une par le biais de réseaux sociaux et l'autre par panel électronique, ont permis de recueillir des données auprès de 450 répondants Québécois ayant assisté à un festival de musique ou de cinéma canadien durant la dernière année. Les résultats démontrent que l'impact de l'expérience sur l'attachement au lieu est réel. Ils révèlent que les dimensions physique et sociale se regroupent sous une même dimension et que celle-ci, à l'instar de la dimension cognitive, a un impact important sur les trois dimensions de l'attachement au lieu. Les dimensions émotionnelle et sensorielle primaire forment aussi une unique dimension. Cette dernière et la dimension sensorielle secondaire jouent aussi un rôle sur l'attachement au lieu, bien que moins important. De plus, l'étude démontre que l'influence de l'expérience diffère en fonction du type de lieu et du niveau d'attachement. Notamment, elle a révélé que l'expérience cognitive influence la dépendance au lieu uniquement dans le cas des festivals de musique. Au final, pour l'échantillon total, le modèle explique 58% de la variance de la dépendance au lieu et 66% de celle de l'identification au lieu et des liens sociaux. ______________________________________________________________________________ MOTS-CLÉS DE L’AUTEUR : Attachement au lieu, marketing expérientiel, expérience, festivals, musique, cinéma

Type: Mémoire accepté
Informations complémentaires: Le mémoire a été numérisé tel que transmis par l'auteur.
Directeur de thèse: Rajaobelina, Lova
Mots-clés ou Sujets: Marketing expérientiel / Expérience client / Attachement à un lieu / Festivals de musique / Festivals de cinéma
Unité d'appartenance: École des sciences de la gestion
Déposé par: Service des bibliothèques
Date de dépôt: 21 mars 2017 15:18
Dernière modification: 21 mars 2017 15:18
Adresse URL : http://www.archipel.uqam.ca/id/eprint/9453

Statistiques

Voir les statistiques sur cinq ans...