La "volonté de vouloir" : égalité, justice et mobilité, les représentations d'élèves fréquentant une école publique clivée

Boucher, Anne-Marie (2010). « La "volonté de vouloir" : égalité, justice et mobilité, les représentations d'élèves fréquentant une école publique clivée » Mémoire. Montréal (Québec, Canada), Université du Québec à Montréal, Maîtrise en sociologie.

Fichier(s) associé(s) à ce document :
[img]
Prévisualisation
PDF
Télécharger (2MB)

Résumé

Le système scolaire québécois connaît actuellement de profonds bouleversements. Face aux critiques qui leur sont adressées, notamment en matière de qualité de la formation, les établissements publics optent souvent pour l'intégration d'un programme pédagogique particulier afin de redonner du prestige à leur établissement, intégrant en quelque sorte la logique du privé au sein même du système public. Le Programme d'Éducation Internationale (PEl) est, au Québec, le chef de file de ces programmes, et est la plupart du temps contingenté et payant. Quelques données quant à l'origine sociale des élèves fréquentant ces programmes, et quant à leurs aspirations professionnelles sont déjà disponibles, mais peu de connaissances existent quant aux conséquences que peuvent avoir ces structures scolaires clivées sur les représentations des inégalités et des destinées individuelles que construisent ces élèves lors de leur cheminement scolaire. Ainsi, nous avons rencontré 24 élèves de cinquième secondaire fréquentant d'une part le parcours régulier, d'autre part le PEl, afin de mener des entretiens semi-dirigés permettant tantôt une analyse comparative des expériences scolaires, tantôt une analyse des discours partagés par tous. Cette étude s'applique d'une part à comprendre les principes de justice qui orientent les politiques scolaires contemporaines, notamment en matière de décentralisation des décisions et de l'émergence d'un marché scolaire, puis de voir comment ces politiques scolaires peuvent teinter les représentations de soi, de l'autre et du monde. D'autre part, nous questionnons le principe d'égalité des chances en tant que discours justificateur du système méritocratique, en ce qu'il implique un fragile équilibre entre l'égalité et le mérite. ______________________________________________________________________________ MOTS-CLÉS DE L’AUTEUR : Québec, École publique, Égalité des chances, Représentations sociales, Sociologie de l'école

Type: Mémoire accepté
Informations complémentaires: Le mémoire a été numérisé tel que transmis par l'auteur.
Directeur de thèse: Otero, Marcelo
Mots-clés ou Sujets: Démocratisation de l'enseignement / Écoles publiques -- Québec (Province) / Méritocratie / Élèves -- Attitudes / Représentations sociales / Éducation internationale -- Programmes d'études / Sociologie de l'éducation
Unité d'appartenance: Faculté des sciences humaines > Département de sociologie
Déposé par: Service des bibliothèques
Date de dépôt: 27 mars 2017 13:42
Dernière modification: 27 mars 2017 13:42
Adresse URL : http://www.archipel.uqam.ca/id/eprint/9492

Statistiques

Voir les statistiques sur cinq ans...