Préparer des bénévoles à offrir du répit à des familles d'enfants gravement malades : planification d'un programme de formation dans le contexte d'une recherche-action

Champagne, Manon (2007). « Préparer des bénévoles à offrir du répit à des familles d'enfants gravement malades : planification d'un programme de formation dans le contexte d'une recherche-action » Thèse. Montréal (Québec, Canada), Université du Québec à Montréal, Doctorat en éducation.

Fichier(s) associé(s) à ce document :
[img]
Prévisualisation
PDF
Télécharger (29MB)

Résumé

Le but de cette recherche-action consistait à améliorer la formation de bénévoles s'apprêtant à œuvrer pour un organisme à but non lucratif situé à Montréal, dans le contexte d'un programme de répit à domicile offert à des familles d'enfants gravement malades. Ainsi, cette recherche visait à mieux connaître les besoins de formation de ces bénévoles et à cerner les principales composantes d'un programme de formation leur étant destiné. En outre, un chapitre de cette thèse offre une analyse du processus collaboratif de planification de programme vécu pendant la recherche. Un comité, dénommé chercheur collectif, et comprenant trois bénévoles, trois employées, une formatrice ainsi que l'étudiante responsable de la recherche, a été formé dans le but de déterminer et de mettre en œuvre les différentes étapes de cette recherche-action dont l'orientation épistémologique était qualitative l'interprétative. Le chercheur collectif a contribué à toutes les étapes de la recherche. Le premier cycle de la recherche a permis de déterminer les besoins de formation des bénévoles. Les principales techniques utilisées ont été l'entretien de groupe avec les membres du chercheur collectif, l'entretien téléphonique avec des parents bénéficiant de répit à domicile, le groupe nominal avec des bénévoles expérimentés, ainsi que l'entretien individuel semi-structuré avec les formatrices. Selon les parents, ce qui est apparu le plus important à l'égard des besoins d'apprentissage des bénévoles est d'abord le développement, chez ces derniers, de différentes attitudes garantes de la qualité de leur accompagnement, tant de la famille en général que de l'enfant malade et de la fratrie en particulier. En outre, les parents ont expliqué que le développement d'habiletés à écouter ainsi qu'à organiser et animer différents types d'activités récréatives est essentiel. En plus de reprendre ces thèmes, les bénévoles en ont ajouté plusieurs, reflétant leur ouverture face aux différentes réalités vécues par les familles, mais aussi leurs craintes par rapport aux aspects plus difficiles de leur rôle. Les thèmes qu'ils ont proposés donnent une idée de la valeur qu'ils accordent à leur engagement. Les formatrices ont repris la plupart des idées déjà exprimées, tout en enrichissant plusieurs d'entre elles. Elles ont ajouté un thème concernant l'adoption, par les bénévoles, d'un comportement sécuritaire face aux enfants nécessitant des soins complexes. Lors du choix des objectifs, le chercheur collectif a dû se livrer à une réflexion en profondeur quant aux apprentissages qu'il convenait de proposer dans le programme afin de préserver le statut des bénévoles et de ne pas glisser vers une professionnalisation de leur action. Au regard des méthodes, moyens et ressources à privilégier, les bénévoles et les formatrices ont demandé qu'un recours plus fréquent soit fait aux activités pratiques, aux mises en situation, au travail en équipes, à la discussion de groupe, aux exercices de type expérientiel et aux témoignages de bénévoles et de parents, sous forme de vidéos. Les bénévoles ont souhaité que davantage de suggestions d'activités récréatives et de ressources documentaires leur soient proposées. À partir des objectifs et moyens de formation retenus par le chercheur collectif, chacune des formatrices a été invitée à élaborer un plan de formation. Le programme final comprend huit plans de formation, huit fascicules et un guide de ressources destinés aux bénévoles, ainsi que huit vidéos. La nouvelle version du programme a été implantée pour une première fois en octobre 2005. L'évaluation de l'implantation, correspondant au deuxième cycle de la recherche, a été faite à partir de questionnaires destinés aux participantes, de l'observation des séances et d'entretiens individuels avec les formatrices. Le troisième cycle de la recherche a donné lieu à un groupe de discussion tenu quatre mois après la session d'octobre 2005 avec cinq participantes ayant entre-temps été jumelées à des familles. Les données recueillies lors de ces deux cycles de recherche ont confirmé que la nouvelle version du programme répondait aux besoins de formation qui avaient été déterminés lors du premier cycle. Elles ont aussi permis de mieux comprendre le sens accordé par les bénévoles à leur expérience de formation et à leur engagement. Ces résultats mettent en relief comment les liens sont au cœur de ce type de bénévolat, qu'il s'agisse de la relation d'écoute qui se crée entre le bénévole et les parents ou l'adolescent, de la relation de jeu qui s'élabore entre le bénévole et l'enfant ou encore des liens d'entraide qui se tissent entre les bénévoles eux-mêmes. Certains des résultats de cette recherche ont conduit à la création d'un modèle présentant les principales composantes du programme de formation des bénévoles de Répit à domicile. Ce modèle possède la particularité de ne pas être orienté vers les tâches à accomplir ou les compétences à développer, mais plutôt vers les cinq dimensions du processus de reconnaissance à l'œuvre dans l'accompagnement bénévole selon Gagnon et Fortin (2002). Avec une telle orientation, nous croyons que l'expérience de formation peut être vécue comme un authentique processus de développement personnel et social par les bénévoles plutôt que d'être perçue comme une contrainte. Le processus collaboratif de planification de ce programme de formation a pour sa part été analysé à partir du modèle interactif de planification de programmes de formation de Caffarella (2002), de la perspective de Cervero et Wilson (1994a; 1994b) selon laquelle la négociation d'intérêts personnels et organisationnels est au cœur de toute planification de programmes pour apprenants adultes, et de principes proposés par Donaldson et Kozoll (1999) pour la planification collaborative de programmes. Une proposition d'une version améliorée du modèle de Caffarella (2002) a émergé de cette analyse du processus. ______________________________________________________________________________ MOTS-CLÉS DE L’AUTEUR : Recherche-action, Bénévolat, Formation, Planification de programme, Soins palliatifs pédiatriques, Répit

Type: Thèse ou essai doctoral accepté ()
Informations complémentaires: La thèse a été numérisée telle que transmise par l'auteur.
Directeur de thèse: Mongeau, Suzanne
Mots-clés ou Sujets: Enfant malade / Bénévolat / Programme de formation / Bénévole / Soins palliatifs / Soins pédiatriques / Recherche-action
Unité d'appartenance: Faculté des sciences de l'éducation
Déposé par: Service des bibliothèques
Date de dépôt: 27 avr. 2017 15:17
Dernière modification: 27 avr. 2017 15:17
Adresse URL : http://www.archipel.uqam.ca/id/eprint/9623

Statistiques

Voir les statistiques sur cinq ans...