Évaluation de l'état du système rédox et des rétinoïdes comme biomarqueurs chez la perchaude (Perca flavescens), en lien avec le déclin de population du lac Saint-Pierre

Landry, Catherine (2017). « Évaluation de l'état du système rédox et des rétinoïdes comme biomarqueurs chez la perchaude (Perca flavescens), en lien avec le déclin de population du lac Saint-Pierre » Mémoire. Montréal (Québec, Canada), Université du Québec à Montréal, Maîtrise en biologie.

Fichier(s) associé(s) à ce document :
[img]
Prévisualisation
PDF
Télécharger (10MB)

Résumé

Depuis le milieu des années 1990, la population de perchaude (Perca flavescens) du lac Saint-Pierre connaît une baisse importante de son abondance. Malgré des mesures restrictives réglementant la pêche (depuis 1997) et un moratoire (depuis 2012), la population de perchaude tend toujours à diminuer dû au faible taux de renouvellement des jeunes classes d'âges (0 à 2 ans). Une multitude de facteurs sont mis en cause (e.g. exploitation de la ressource, mauvaise qualité de l'eau, détérioration des habitats de reproduction et de croissance, espèces exotiques envahissantes, etc.). La contamination de l'eau et les activités anthropiques représenteraient des facteurs dont l'importance aurait été sous-estimée. L'apport en contaminants agricoles prédomine au lac Saint-Pierre, en plus de la pollution résiduelle des grandes villes (Montréal et Laval), des effluents des municipalités et des industries riveraines. Plusieurs de ces contaminants ont démontré une perturbation de l'homéostasie du système rédox et de la vitamine A (rétinoïdes) connue pour son rôle dans la croissance, la reproduction et le développement embryonnaire. Ce projet de recherche a été élaboré en 2013 afin d'investiguer l'état de santé de diverses populations de perchaudes du fleuve Saint-Laurent exposées à un gradient de pression anthropique croissant d'amont en aval : Lac Saint-François < Lac Saint-Louis < Lac Saint-Pierre. La morphométrie (taille, poids, circonférence et coefficient de Fulton), le système rédox (peroxydation des lipides, α-tocophérole et caroténoïdes) et les rétinoïdes ont été comparés entre ces trois lacs fluviaux, et ce, pour deux années d'échantillonnage consécutives (2013 et 2014). En 2013, l'étude a été menée pour trois stades de développement : larves (< 1 an), juvéniles (1 à 2 ans) et adultes (≥ 3 ans), alors qu'en 2014, l'étude a été reconduite seulement pour les perchaudes adultes. L'analyse des caroténoïdes, de l'α-tocophérol et des rétinoïdes hépatiques et plasmatiques a été effectuée en 2013 par chromatographie liquide à haute performance (CLHP), dont la méthode a été adaptée sur un système de chromatographie liquide à ultrahaute performance (CLUHP) pour 2014. La peroxydation des lipides a été mesurée par dosage des substances réagissant à l'acide thiobarbiturique (TBARS, thiobarbituric acid reactive susbtances). Les résultats obtenus pour les populations échantillonnées sont cohérents avec le gradient de contamination et de pression anthropique, où les perchaudes du lac Saint-Pierre se distinguent par une condition physiologique affaiblie. Le coefficient de Fulton évalué chez les perchaudes adultes est significativement plus faible aux sites les plus perturbés, et ce, pour 2013 (F(4;46) = 7,66; p ≤ 0,001) et 2014 (H(3;101) = 20,33; p ≤ 0,001). En 2013, nous avons observé une baisse des esters de déhydrorétinol chez les trois stades à l'étude : larves (H(3;71) = 17,78; p ≤ 0,001), juvéniles (H(4;35) = 20,47; p ≤ 0,001) et adultes (H(4;45) = 22,08; p ≤ 0,001). Un résultat similaire a été obtenu pour les adultes échantillonnées en 2014 (H(3;102) = 45,97; p ≤ 0,001), et ce, combiné à de faibles valeurs en déhydrorétinol hépatique (H(3;101) = 37,76; p ≤ 0,001) et plasmatique (H(3;84) = 20,13; p ≤ 0,001) suggérant une altération du métabolisme de la vitamine A chez la population du lac Saint-Pierre. Bien que le test des TBARS n'a pas permis de statuer de l'état du système rédox, d'autres résultats suggèrent une augmentation du potentiel pro-oxydant chez les perchaudes du lac Saint-Pierre : en 2013, une baisse en lycopène observée chez les perchaudes juvéniles (H(4;36) = 13,16; p < 0,05) et adultes (H(4;43) = 14,52; p < 0,01) ainsi que chez les adultes en 2014 (H(3;100) = 43,89; p ≤ 0,001) avec de faibles valeurs d'α-tocophérol (H(3;103) = 22,06; p ≤ 0,001). Selon les résultats obtenus (morphométrie et biomarqueurs biochimiques), les perchaudes du lac Saint-Pierre présentent un état de santé préoccupant en comparaison aux perchaudes des autres sites. Cette étude a permis d'apporter des éléments complémentaires aux études réalisées jusqu'à maintenant sur la perchaude du lac Saint-Pierre, ainsi que des outils de biosurveillance pour les autres populations de perchaude ou autres espèces de poisson du fleuve. ______________________________________________________________________________ MOTS-CLÉS DE L’AUTEUR : α-tocophérol, caroténoïdes, vitamine A, stades de développement, écotoxicologie aquatique.

Type: Mémoire accepté
Informations complémentaires: Le mémoire a été numérisé tel que transmis par l'auteur.
Directeur de thèse: Boily, Monique
Mots-clés ou Sujets: Perchaude / Effets de la qualité de l'eau / Effets de la pollution de l'eau / Effets de l'homme / Stress oxydatif / Lipides membranaires -- Peroxydation / Vitamine E / Caroténoïdes / Rétinoïdes / Morphométrie / Marqueurs biologiques / Écotoxicologie / Lac Saint-Pierre
Unité d'appartenance: Faculté des sciences > Département des sciences biologiques
Déposé par: Service des bibliothèques
Date de dépôt: 10 mai 2017 13:25
Dernière modification: 10 mai 2017 13:25
Adresse URL : http://www.archipel.uqam.ca/id/eprint/9660

Statistiques

Voir les statistiques sur cinq ans...