Rôle des femmes dans l'espace public et changements climatiques au Québec : réalisation et étude de la plate-forme Web Rose sur vert dans le cadre d'une recherche-intervention

Papineau, Krystel (2017). « Rôle des femmes dans l'espace public et changements climatiques au Québec : réalisation et étude de la plate-forme Web Rose sur vert dans le cadre d'une recherche-intervention » Mémoire. Montréal (Québec, Canada), Université du Québec à Montréal, Maîtrise en communication.

Fichier(s) associé(s) à ce document :
[img]
Prévisualisation
PDF
Télécharger (17MB)

Résumé

Les femmes sont considérées, au niveau mondial, comme des agentes de changements sur la question des changements climatiques. Elles sont aussi majoritairement présentes au sein des organismes environnementaux au Québec. Malgré tout, elles sont très peu représentées dans l'espace public. Dans le cadre de ce mémoire, nous nous sommes particulièrement intéressée à ce manque de représentation des femmes sur le sujet des changements climatiques dans l'espace public, à titre de collaboratrices, expertes et porte-paroles. Nous avons cherché à mieux comprendre ce phénomène. L'approche féministe que nous avons utilisée nous a menée à étudier cette question en ayant recours à la notion d'égalité homme-femme et à celle de genre. Ces notions nous permettent de mieux comprendre les éléments qui peuvent faire obstacle à l'expression de la femme sur ce sujet, entre autres le manque de confiance en soi. Cette recherche-intervention nous aura aussi permis de développer une plate-forme Web, Rose sur vert, identifiée de prime abord comme une des solutions à ce manque de représentation. Elle aura été créée afin de donner une plus grande voix aux femmes sur le sujet des changements climatiques. Notre collecte de données, qui complète l'observation en ligne réalisée dans le cadre des activités de notre plate-forme, nous aura aussi permis de faire ressortir certaines caractéristiques des discours dominants sur la question des changements climatiques. Ces discours seraient susceptibles d'être modifiés par une plus grande présence des femmes dans l'espace public sur la question des changements climatiques, notamment par l'humanisation, la vulgarisation et la diversité qu'elle pourrait y apporter. De plus, les médias sociaux regorgent de femmes qui souhaitent partager leurs gestes au quotidien afin de devenir plus écologiques. Or pourquoi éprouvent-elles de la difficulté à se frayer un chemin dans les médias traditionnels? Il reste que ce rapport au quotidien que la femme possède par le rôle qu'elle occupe dans la société actuelle, lui donne une voix nécessaire et importante pour proposer des habitudes quotidiennes individuelles, bonifier et questionner les discours actuellement utilisés ainsi que solidifier la responsabilité de tous un chacun sur la question des changements climatiques. ______________________________________________________________________________ MOTS-CLÉS DE L’AUTEUR : Femmes, changements climatiques, espace public, féminisme, recherche-intervention

Type: Mémoire accepté
Informations complémentaires: Le mémoire a été numérisé tel que transmis par l'auteur.
Directeur de thèse: Agbobli, Christian
Mots-clés ou Sujets: Femmes et environnement -- Québec (Province) / Changements climatiques / Espace public / Médias et femmes / Féminisme / Médias sociaux / Rose sur vert
Unité d'appartenance: Faculté de communication
Déposé par: Service des bibliothèques
Date de dépôt: 11 mai 2017 13:51
Dernière modification: 11 mai 2017 13:51
Adresse URL : http://www.archipel.uqam.ca/id/eprint/9678

Statistiques

Voir les statistiques sur cinq ans...