Les motivations non rationnelles dans la vie sociale : contribution à une théorie de l'action collective

Gagné, Learry (2006). « Les motivations non rationnelles dans la vie sociale : contribution à une théorie de l'action collective » Thèse. Montréal (Québec, Canada), Université du Québec à Montréal, Doctorat en philosophie.

Fichier(s) associé(s) à ce document :
[img]
Prévisualisation
PDF
Télécharger (3MB)

Résumé

Dans les sciences sociales, la théorie du choix rationnel est très bien adaptée pour expliquer et prédire les comportements des agents dans des situations de type marché, où ceux-ci cherchent à maximiser leur utilité en choisissant parmi un ensemble d'options qui s'offre à eux, possédant une valeur tirée d'une échelle commune, par exemple un ensemble de biens affichant un prix. La théorie du choix rationnel a la prétention de s'appliquer à une grande variété de phénomènes sociaux; toutefois, nous remarquons que plus la dynamique du phénomène à expliquer s'éloigne de l'idéal du marché, moins cette théorie nous apparaît convaincante. Afin de préserver l'hypothèse de l'agent rationnel, les modèles tirés de la théorie doivent recourir à des hypothèses auxiliaires de comportement qui, bien souvent, correspondent peu à ce qui motive réellement l'agent. Nous proposons une relecture critique de la théorie du choix rationnel dans de telles situations. Nous prenons comme point de départ la variante de la théorie offerte par Jon Elster, qui comporte deux particularités principales : une distinction nette entre comportements rationnels et non rationnels fondée sur la formation correcte des désirs et des croyances, et l'hypothèse des "motivations mixtes" stipulant que l'agent puisse être motivé par ses émotions, celles-ci entrant en conflit avec les motivations rationnelles. Le sujet principal de notre analyse porte sur les motivations non rationnelles. Nous stipulons que, en plus de la possibilité de comportements irrationnels causés par des désirs ou des croyances mal formées, il existe des situations où l'agent ne veut pas se comporter de façon rationnelle. Nous relions ce genre de comportement aux motivations éthiques, que nous fondons sur les émotions, ainsi qu'aux actions publiques, où le comportement désintéressé peut conférer un gain de réputation et de reconnaissance de la part d'autrui. Après avoir passé en revue l'approche rationaliste face aux comportements à l'apparence non rationnels (chapitre 1), nous tentons une première application de nos principes dans le champ de la délibération politique. Pour ce faire, nous offrons une critique de la théorie de la démocratie délibérative à la lumière des motivations rationnelles et non rationnelles (chapitre 2). Par la suite, nous abordons la problématique théorique de la rationalité et des émotions, dans le but de fonder notre modèle de l'action collective (chapitre 3). Nous offrons au chapitre 4 une nouvelle manière d'aborder le conformisme aux normes sociales, suivant l'idée de Pierre Bourdieu selon laquelle les agents ne veulent pas paraître se conformer aux normes par pur intérêt. Nous incluons dans notre modèle le "conformisme hypocrite", ainsi que la possibilité d'"équilibre hypocrite" où tous font semblant de suivre la norme de façon désintéressée. Nous terminons notre étude au chapitre 5 en abordant un autre champ social où nous croyons que notre modèle pourrait s'appliquer de façon avantageuse, soit les relations de pouvoir en organisation. Nous nous attardons sur l'autorité légitime, une forme de pouvoir qui n'est reconnue que si elle ne s'exerce pas ouvertement comme pouvoir. Nous y abordons les conséquences que notre approche pourrait avoir sur l'étude des hiérarchies et des relations humaines en entreprise. ______________________________________________________________________________ MOTS-CLÉS DE L’AUTEUR : choix rationnel, action collective, normes sociales, émotions

Type: Thèse ou essai doctoral accepté ()
Informations complémentaires: La thèse a été numérisée telle que transmise par l'auteur.
Directeur de thèse: Nadeau, Robert
Mots-clés ou Sujets: Émotion / Mobilisation sociale / Motivation / Norme sociale / Rationalité (Philosophie) / Théorie du choix rationnel / Vie sociale
Unité d'appartenance: Faculté des sciences humaines > Département de philosophie
Déposé par: Service des bibliothèques
Date de dépôt: 02 juin 2017 13:32
Dernière modification: 02 juin 2017 13:32
Adresse URL : http://www.archipel.uqam.ca/id/eprint/9735

Statistiques

Voir les statistiques sur cinq ans...