Le Partenariat nord-américain pour la sécurité et la prospérité : un processus d'intégration continentale en déficit démocratique

Chapdelaine, David (2007). « Le Partenariat nord-américain pour la sécurité et la prospérité : un processus d'intégration continentale en déficit démocratique ». Chroniques des Amériques, 7(16).

Fichier(s) associé(s) à ce document :
[img]
Prévisualisation
PDF
Télécharger (94kB)

Résumé

C’est dans un silence médiatique quasi-total que la nouvelle initiative d’intégration continentale nord-américaine a vu le jour. À première vue, le Partenariat nord-américain pour la sécurité et la prospérité (PSP) apparaît comme un vaste programme d’homogénéisation de plusieurs secteurs, tant économiques que sécuritaires. Il s’agit de plus d’une centaine d’initiatives rattachées à des échéanciers très serrés, abordant un éventail de sujets allant de la coopération en matière de renseignement à la collaboration en matière d’approvisionnement en électricité. On s’explique donc plutôt mal qu’un accord ayant une telle portée soit passé pratiquement inaperçu lors de son lancement, en mars 2005, par les chefs des gouvernements des États-Unis d’Amérique (EUA), du Canada et du Mexique. Le présent texte veut montrer que, dans le contexte du droit canadien, la création et la mise en œuvre du PSP induisent un important déficit de la légitimité démocratique...

Type: Article de revue scientifique
Mots-clés ou Sujets: Amérique du Nord / Économie de marché / Sécurité
Unité d'appartenance: Centres institutionnels > Centre d'études sur l’intégration et la mondialisation
Déposé par: Service des bibliothèques
Date de dépôt: 09 juin 2017 13:13
Dernière modification: 09 juin 2017 13:13
Adresse URL : http://www.archipel.uqam.ca/id/eprint/9797

Statistiques

Voir les statistiques sur cinq ans...