Interaction du zooplancton et du CO2 sur la composition du phytoplancton et sur le maximum de chlorophylle en profondeur

Paquette, Cindy (2017). « Interaction du zooplancton et du CO2 sur la composition du phytoplancton et sur le maximum de chlorophylle en profondeur » Mémoire. Montréal (Québec, Canada), Université du Québec à Montréal, Maîtrise en biologie.

Fichier(s) associé(s) à ce document :
[img]
Prévisualisation
PDF
Télécharger (6MB)

Résumé

Les études examinant les conséquences de l'augmentation de la pression partielle de dioxyde de carbone (pCO2) dans les écosystèmes d'eau douce (associée aux changements climatiques) étaient jusqu'à présent axées sur les effets directs sur le phytoplancton, démontrant une hausse de la productivité primaire, de la biomasse, ou une altération la composition de la communauté. Cependant, les dynamiques du phytoplancton dans les lacs ne sont pas uniquement régulées par les niveaux de pCO2; la prédation par le zooplancton et par la stratification thermique y contribuent également. La biomasse du phytoplancton, telle qu'estimée par la chlorophylle a, dans plusieurs lacs tempérés se trouve principalement dans un maximum de chlorophylle en profondeur (MCP). Il est donc important de considérer cette strate pour comprendre la réponse du phytoplancton à l'augmentation de CO2. Des réponses d'interaction entre le zooplancton et le CO2 sont possibles, puisque le broutage (en plus du rôle des facteurs physico-chimiques) peut affecter les caractéristiques du MCP. Des expériences en mésocosme ont été menées dans un lac meso-oligotrophe nord tempéré associé à un important MCP estival pour estimer l'effet indépendant, ainsi que l'interaction entre le broutage par le zooplancton et l'augmentation de CO2 dissous sur la communauté phytoplanctonique entière ainsi que sur les caractéristiques du MCP. Une interaction de l'effet du CO2 et du broutage par le zooplancton a eu lieu, influençant la biomasse du phytoplancton dans la colonne d'eau entière et dans le MCP. Le CO2 a globalement eu un effet négatif inattendu sur la biomasse de phytoplancton. Nous n'avons pas observé d'effet du CO2 sur les caractéristiques du MCP, mais le zooplancton y a eu des effets inattendus. Cette étude approfondie notre compréhension des conséquences des changements climatique sur la distribution verticale et la composition spécifique du plancton en lacs tempérés en élargissant nos connaissances à des conditions plus réalistes de la chaine alimentaire et de la stratification des lacs. ______________________________________________________________________________ MOTS-CLÉS DE L’AUTEUR : Phytoplancton, stratification, carbone inorganique, sursaturation, changements climatiques

Type: Mémoire accepté
Informations complémentaires: Le mémoire a été numérisé tel que transmis par l'auteur.
Directeur de thèse: Beisner, Beatrix Elisabeth
Mots-clés ou Sujets: Phytoplancton d'eau douce / Facteurs climatiques / Distribution verticale / Composition / Effets de la température / Effets du broutement / Zooplancton d'eau douce / Teneur en gaz carbonique de l'eau / Chlorophylle
Unité d'appartenance: Faculté des sciences > Département des sciences biologiques
Déposé par: Service des bibliothèques
Date de dépôt: 01 sept. 2017 12:56
Dernière modification: 01 sept. 2017 12:56
Adresse URL : http://www.archipel.uqam.ca/id/eprint/9840

Statistiques

Voir les statistiques sur cinq ans...