Étude de la ligne pluie-neige dans la vallée de Kananaskis, Alberta

Poirier, Émilie (2017). « Étude de la ligne pluie-neige dans la vallée de Kananaskis, Alberta » Mémoire. Montréal (Québec, Canada), Université du Québec à Montréal, Maîtrise en sciences de l'atmosphère.

Fichier(s) associé(s) à ce document :
[img]
Prévisualisation
PDF
Télécharger (10MB)

Résumé

La phase de la précipitation affecte la ressource en eau et peut mener à d'importants désastres comme l'inondation de Calgary en 2013 où une ligne pluie-neige élevée en altitude a été l'un des principaux facteurs menant à cette inondation catastrophique. Les changements de phase des précipitations traversant la ligne pluie-neige peuvent avoir un impact significatif sur les conditions environnantes. Le refroidissement dû à la fonte de la neige engendre de l'air froid plus dense qui descend vers le bas, ce qui peut affecter la direction du vent. Il a été démontré que la ligne pluie-neige descend sur la pente face au vent d'une montagne durant une tempête. Une inversion de la direction du vent de montant à descendant a aussi été observée à cause du refroidissement dû à la fonte de la neige. La présente étude a focalisé sur l'importance relative de la sublimation et de la fonte en utilisant des simulations numériques basées sur un événement de précipitation particulier observé durant une campagne de mesures dans la vallée de Kananaskis en Alberta. Des études de sensibilité ont été effectuées pour examiner la relation entre l'effet de la variation de température due à la sublimation et l'écoulement dans la vallée, ainsi que l'importance de l'accrétion et l'impact de la formation de la neige roulée. Les résultats ont montré que des lignes pluie-neige peuvent être observées à des températures de l'air au-dessus de 0°C dans la vallée de Kananaskis en Alberta à cause du climat sec. L'effet du refroidissement dû à la sublimation et à la fonte a affecté le taux de précipitation et a influencé le changement de direction de l'écoulement de montant à descendant sur la pente en amont de la montagne. Les simulations numériques ont aussi montré que la formation de la neige roulée durant un événement météorologique a influencé l'inversion de la direction du vent. Le réchauffement dû à l'accrétion en altitude durant la formation de la neige roulée a affecté le refroidissement dû à la sublimation à plus basse altitude et a aussi influencé le taux de précipitation à la surface. Dans l'ensemble, cette étude a démontré que le refroidissement dû à la sublimation et aussi la présence de neige roulée peuvent affecter l'intensité et aussi la durée de la précipitation, ainsi que la direction de l'écoulement dans la vallée. ______________________________________________________________________________ MOTS-CLÉS DE L’AUTEUR : Ligne pluie-neige, Sublimation, Accrétion, Terrain montagneux, Écoulement dans une vallée, Précipitation, Microphysique

Type: Mémoire accepté
Informations complémentaires: Le mémoire a été numérisé tel que transmis par l'auteur.
Directeur de thèse: Thériault, Julie M.
Mots-clés ou Sujets: Ligne pluie-neige / Précipitations / Microphysique / Sublimation / Dégel / Refroidissement / Régions montagneuses / Écoulement / Vallée de la Kananaskis (Alb.)
Unité d'appartenance: Faculté des sciences > Département des sciences de la Terre et de l'atmosphère
Déposé par: Service des bibliothèques
Date de dépôt: 01 sept. 2017 14:06
Dernière modification: 01 sept. 2017 14:06
Adresse URL : http://www.archipel.uqam.ca/id/eprint/9852

Statistiques

Voir les statistiques sur cinq ans...