Luttes, carnavalesque et singularité dans Le Spleen de Paris de Charles Baudelaire

Ahmamad, Mohamed (2016). « Luttes, carnavalesque et singularité dans Le Spleen de Paris de Charles Baudelaire » Mémoire. Montréal (Québec, Canada), Université du Québec à Montréal, Maîtrise en études littéraires.

Fichier(s) associé(s) à ce document :
[img]
Prévisualisation
PDF
Télécharger (1MB)

Résumé

Le Spleen de Paris de Baudelaire se constitue d'un réseau foisonnant d'inter et d'hypertextes littéraires où les répondants allégoriques de l'autonomie et de la légitimité luttent pour renverser parodiquement et ironiquement les icones dominantes de l'autorité officielle hétéronome durant la deuxième moitié du XIXe siècle. Ce recueil baigne de ce fait dans une intellectualité de parodie et de lutte dont le décryptage en soi révèle déjà un lien étroit avec les deux théories axées sur la rivalité et le carnavalesque : celle de Bourdieu et de Bakhtine. Avec Le Spleen de Paris, Baudelaire pousse sa poétique plus loin encore : le carnavalesque baudelairien ne vise plus le renversement des valeurs esthétiques antiques en faisant de la Laideur et du Mal des objets poétiques méritant une célébration digne et majestueuse comme il l'a fait dans Les Fleurs du Mal. Dans le recueil en prose, Baudelaire passe par l'espace des œuvres parisiennes, introduit son bouffon sur la scène artistique et se sert des figures allégoriques précises et soigneusement choisies pour se moquer des figures de l'art dominant et faire des clins d'œil parodiques voire même ironiques aux icones de l'Institution officielle. Armé du genre hybride du poème en prose et de ses répondants allégoriques, Baudelaire dame le pion à ses contemporains et réalise tout à la fois la « défiguration du langage poétique » et la radicalisation de la pratique poétique pour finir à une destruction en éclat de l'Appareil littéraire. Le Spleen de Paris constitue pour Baudelaire l'aboutissement de sa quête de la singularité. ______________________________________________________________________________ MOTS-CLÉS DE L’AUTEUR : Baudelaire, Le Spleen de Paris, poème en prose, luttes, carnavalesque, singularité, défiguration langage poétique.

Type: Mémoire accepté
Informations complémentaires: Le mémoire a été numérisé tel que transmis par l'auteur.
Directeur de thèse: Bonenfant, Luc
Mots-clés ou Sujets: Charles Baudelaire / Spleen de Paris / Carnavalesque dans la littérature / Ironie dans la littérature / Poèmes en prose
Unité d'appartenance: Faculté des arts > Département d'études littéraires
Déposé par: Service des bibliothèques
Date de dépôt: 05 sept. 2017 10:29
Dernière modification: 05 sept. 2017 10:29
Adresse URL : http://www.archipel.uqam.ca/id/eprint/9869

Statistiques

Voir les statistiques sur cinq ans...