La collaboration artistique atypique entre Niki de Saint Phalle et Jean Tinguely : monumentalité, mise en scène et revendication féministe

Spahr, Carlyne (2017). « La collaboration artistique atypique entre Niki de Saint Phalle et Jean Tinguely : monumentalité, mise en scène et revendication féministe » Mémoire. Montréal (Québec, Canada), Université du Québec à Montréal, Maîtrise en histoire de l'art.

Fichier(s) associé(s) à ce document :
[img]
Prévisualisation
PDF
Télécharger (17MB)

Résumé

Si l'histoire de l'art a fait de l'artiste un être solitaire dont le génie est uniquement l'apanage de l'homme blanc occidental, la réalité est à mille lieux de cette conception étroite et biaisée, pour ne pas dire raciste et sexiste. La création artistique trouve ses racines dans les multiples rencontres entre l'artiste et le monde qui l'entoure. De ces rencontres surviennent parfois des interactions entre deux artistes qui mènent alors à un travail collaboratif. La collaboration entretenue par Niki de Saint Phalle et Jean Tinguely est exemplaire de cette inclination qu'ont certains artistes à s'allier afin de créer à deux. Toutefois, leur production collaborative reflète une certaine atypie par rapport à celles d'autres couples d'artistes collaborateurs qui ont été documentées. Ainsi, ce mémoire traite du caractère atypique de la collaboration artistique que Niki de Saint Phalle a entretenue avec Jean Tinguely pendant plus de trois décennies, des années 1960 à la mort de Tinguely en 1991, tout en conservant une carrière distincte. Afin de situer leur production artistique commune, la collaboration entre artistes de sexe opposé est étudiée de manière à faire ressortir les dynamiques inhérentes à une telle pratique. L'analyse de la collaboration maintenue par de Saint Phalle avec Tinguely est ensuite réalisée à partir des œuvres monumentales qu'ils ont créées ensemble et des archives photographiques et vidéographiques qui documentent leur pratique artistique commune. En s'attardant surtout sur le cas de de Saint Phalle, une attention particulière est portée à la manière dont les deux sculpteurs se mettaient en scène et projetaient une identité en tant que couple et comme individus. En bref, ce mémoire veut démontrer que le caractère atypique de la collaboration entre de Saint Phalle et Tinguely réside dans le fait qu'elle devient un moyen de revendication féministe et d'affranchissement pour de Saint Phalle. ______________________________________________________________________________ MOTS-CLÉS DE L’AUTEUR : collaboration artistique, couple d'artistes, stratégies autofictionnelles, identité de l'artiste dans les médias, Niki de Saint Phalle et Jean Tinguely.

Type: Mémoire accepté
Informations complémentaires: Le mémoire a été numérisé tel que transmis par l'auteur.
Directeur de thèse: Gérin, Annie
Mots-clés ou Sujets: Niki de Saint Phalle / Jean Tinguely / Critique et interprétation / Dans les médias / Collaboration artistique / Couples d'artistes
Unité d'appartenance: Faculté des arts > Département d'histoire de l'art
Déposé par: Service des bibliothèques
Date de dépôt: 08 sept. 2017 08:21
Dernière modification: 08 sept. 2017 08:21
Adresse URL : http://www.archipel.uqam.ca/id/eprint/9878

Statistiques

Voir les statistiques sur cinq ans...