Penser un dialogue entre la philosophie et les arts à partir de l’œuvre de Gilles Deleuze

Willer, Clément Olaf (2017). « Penser un dialogue entre la philosophie et les arts à partir de l’œuvre de Gilles Deleuze » Mémoire. Montréal (Québec, Canada), Université du Québec à Montréal, Maîtrise en histoire de l'art.

Fichier(s) associé(s) à ce document :
[img]
Prévisualisation
PDF
Télécharger (12MB)

Résumé

Un dialogue vraiment juste peut-il naître de la rencontre d'un philosophe, bavard, et d'œuvres d'art, muettes? Cette question, dont nous tenterons d'éclairer certains aspects en prenant appui sur le travail de Gilles Deleuze qui n'a eu de cesse de penser autant que de mettre en pratique cet équilibre, est loin d'appeler une réponse évidente et définitive. Mais peut-être que tout se renverse, et qu'apparaît un nouveau mode d'égalité entre les arts et la philosophie, si l'on considère qu'un livre de philosophie n'est pas moins « œuvre », à sa manière, qu'une œuvre d'art. Ainsi, qui se penche sur Mille plateaux peut en sentir la force subversive qui mêle les sphères de l'intelligible et du sensible tant à travers un concept aux dimensions esthétiques comme celui d'heccéité qu'à travers les nombreuses citations et images, vecteurs d'émotions littéraires et visuels, qui peuplent le texte. Ce faisant, nous nous laisserons entraîner par ce dialogue entre deux « formes de pensée », dirait Deleuze, qui par-delà leurs silences (car après tout l'œuvre du philosophe, comme celle de l'artiste, opposera toujours son silence à nos questions...) visent à provoquer d'autres mouvements de pensée. Dès lors nous apparaît une condition essentielle du dialogue entre la philosophie et les arts : la nécessité, toujours, d'un troisième terme – un nouveau lecteur, un nouveau spectateur, un nouveau « danseur » dirions-nous avec Georges Didi-Huberman – pour relancer la dynamique créatrice. Alors peut-être, faisant revivre ce dialogue malgré le lieu indiscernable où il se situe et où nous situons à sa suite, pourrons-nous entrapercevoir une manière de concevoir qui est aussi une manière de sentir, une manière de penser qui est aussi une manière de faire. ______________________________________________________________________________ MOTS-CLÉS DE L’AUTEUR : Gilles Deleuze, art, philosophie, esthétique, livre

Type: Mémoire accepté
Informations complémentaires: Le mémoire a été numérisé tel que transmis par l'auteur.
Directeur de thèse: Ralickas, Eduardo
Mots-clés ou Sujets: Art et philosophie / Esthétique / Gilles Deleuze
Unité d'appartenance: Faculté des arts > Département d'histoire de l'art
Déposé par: Service des bibliothèques
Date de dépôt: 11 sept. 2017 07:47
Dernière modification: 11 sept. 2017 07:47
Adresse URL : http://www.archipel.uqam.ca/id/eprint/9917

Statistiques

Voir les statistiques sur cinq ans...