La bande dessinée féministe humoristique au cours des décennies 1970 et 1980 au Québec : l'humour visuel comme outil d'appropriation des représentations

Santerre, Hugo (2017). « La bande dessinée féministe humoristique au cours des décennies 1970 et 1980 au Québec : l'humour visuel comme outil d'appropriation des représentations » Mémoire. Montréal (Québec, Canada), Université du Québec à Montréal, Maîtrise en histoire de l'art.

Fichier(s) associé(s) à ce document :
[img]
Prévisualisation
PDF
Télécharger (18MB)

Résumé

L'objectif de cette recherche est de tenter de comprendre comment, par sa création et sa lecture, la bande dessinée humoristique peut devenir un outil d'appropriation féministe des représentations des corps des femmes au cours des années 1970 et 1980 au Québec. Une série d'études de cas, rassemblant des planches interprétées comme étant féministes ou présentées dans un contexte qui revendique une appartenance aux mouvements, permettra de réfléchir à ces dynamiques d'appropriation des images. En conjuguant les études sur l'humour, les études féministes et les études sur la bande dessinée, en sollicitant certaines réflexions de la sociologie de l'art et des médias, puis des cultural visual studies, le médium est perçu comme un média impliqué dans le lien social et un outil de transmissions d'idéologies. Les études de cas permettront d'observer dans quelle mesure, visuellement, des stratégies humoristiques diversifiées (la satire, l'ironie ou le grotesque, entre autres) peuvent entraîner un renversement critique et une subversion des rapports de domination. Le choix des planches répond également d'une volonté de diversification des contextes de diffusion : ces productions sont publiées autant dans une revue de bandes dessinées que dans un magazine à grand tirage, dans un zine ou dans une revue féministe engagée. En somme, en conjuguant dans les lectures des considérations pour les contextes de création, de diffusion et de réception avec des analyses stylistiques, il sera observé comment les bédéistes peuvent se servir du fonctionnement du médium – sa nature séquentielle, la solidarité iconique qui s'y déploie et la participation du lectorat sur laquelle il repose – et de l'humour pour produire des planches dans lesquelles les images des corps, leurs transformations et leurs mises en mouvement entraînent une appropriation émancipatrice des représentations qui permet une affirmation du soi, d'une subjectivité. ______________________________________________________________________________ MOTS-CLÉS DE L’AUTEUR : bande dessinée, féminisme, humour, Québec (province), Baloune (1977-1978), Mira Falardeau, Châtelaine (1960-), Julie Doucet, Dirty Plotte (1988-1990), La Vie en rose (1980-1987).

Type: Mémoire accepté
Informations complémentaires: Le mémoire a été numérisé tel que transmis par l'auteur.
Directeur de thèse: Hardy, Dominic
Mots-clés ou Sujets: Bandes dessinées humoristiques / Québec / Humour féminin / Féminisme / Image du corps chez la femme dans la littérature / Femmes dans la littérature / Dessinatrices de bandes dessinées / Mira Falardeau / Julie Doucet / Dirty Plotte / Baloune / La vie en rose / Châtelaine
Unité d'appartenance: Faculté des arts > Département d'histoire de l'art
Déposé par: Service des bibliothèques
Date de dépôt: 13 sept. 2017 12:49
Dernière modification: 13 sept. 2017 12:49
Adresse URL : http://www.archipel.uqam.ca/id/eprint/9923

Statistiques

Voir les statistiques sur cinq ans...