La représentation du bien-être en contexte de verdissement urbain : le cas des ruelles vertes de l'île de Montréal

Reeves-Latour, Jonathan (2017). « La représentation du bien-être en contexte de verdissement urbain : le cas des ruelles vertes de l'île de Montréal » Mémoire. Montréal (Québec, Canada), Université du Québec à Montréal, Maîtrise en sciences de l'environnement.

Fichier(s) associé(s) à ce document :
[img]
Prévisualisation
PDF
Télécharger (19MB)

Résumé

Les bienfaits des espaces verts urbains sont largement étudiés dans la littérature écologique, sociologique et psychologique. Le premier champ étudie les bienfaits écosystémiques de la végétation comme la réduction des îlots de chaleur ou la réduction du CO2 dans l'air ambiant. Le deuxième champ se penche sur les interactions sociales et les activités que favorisent les espaces verts. Le troisième champ s'intéresse à la végétation urbaine comme vecteur de bienfaits psychologiques, par exemple l'atténuation du stress. Notre mémoire, qui emprunte à l'approche sociologique et psychologique porte sur les ruelles vertes de l'île de Montréal, un type d'espace vert peu étudié jusqu'à maintenant. Nous nous intéressons ici à la représentation sociale du bien-être des riverains de ces ruelles. L'objectif de ce mémoire est de comprendre le rapport qui existe entre l'augmentation de la végétation d'une ruelle et la représentation du bien-être des riverains. Une approche qualitative constituée des méthodes de l'entretien et de la sociologie visuelle est privilégiée. Les résultats montrent que le verdissement opère un changement de perception vis-à-vis la ruelle et favorise la création et le renforcement des liens sociaux entre riverains. La ruelle passe alors d'un espace terne à un espace convivial où l'on se rencontre et l'on tisse des liens. Dans ce contexte, la qualité des interactions et le sentiment de communauté ont une plus grande influence sur la représentation du bien-être des riverains que le verdissement a proprement parlé. Les riverains sont bien conscients de l'aspect interactionnel des projets de ruelles vertes. Quand les attentes ne sont pas rencontrées, par exemple, la volonté d'investir la ruelle et de connaître davantage ces voisins, le succès du projet est souvent nuancé et parfois même évalué négativement. ______________________________________________________________________________ MOTS-CLÉS DE L’AUTEUR : verdissement urbain, ruelles vertes, ville durable, bien-être, représentations sociales

Type: Mémoire accepté
Informations complémentaires: Le mémoire a été numérisé tel que transmis par l'auteur.
Directeur de thèse: Audet, René
Mots-clés ou Sujets: Verdissement urbain / Ruelles vertes -- Montréal / Urbanisme durable / Espaces verts / Bien-être / Influence de l'environnement sur l'Homme / Citadins -- Attitudes
Unité d'appartenance: Instituts > Institut des sciences de l'environnement (ISE)
Déposé par: Service des bibliothèques
Date de dépôt: 13 sept. 2017 14:10
Dernière modification: 13 sept. 2017 14:10
Adresse URL : http://www.archipel.uqam.ca/id/eprint/9951

Statistiques

Voir les statistiques sur cinq ans...