Réduction des effets pervers engendrés par le dilemme du Samaritain dans un contexte d'aide publique au développement

Brodeur, Mathieu (2007). « Réduction des effets pervers engendrés par le dilemme du Samaritain dans un contexte d'aide publique au développement » Mémoire. Montréal (Québec, Canada), Université du Québec à Montréal, Maîtrise en économique.

Fichier(s) associé(s) à ce document :
[img]
Prévisualisation
PDF
Télécharger (988kB)

Résumé

Si un individu s'engage à toujours venir en aide à un autre, ce dernier n'aura pas intérêt à tout mettre en oeuvre pour se prémunir contre des coups durs. Tel est le dilemme du Samaritain. Appliqué à l'aide publique au développement, cela signifie qu'un pays pauvre recevant de l'aide n'aura pas avantage à lutter efficacement contre la pauvreté, faute de quoi, il perdrait ce transfert. Ceci représente une des causes de l'inefficacité de l'aide publique au développement (APD). Dans ce mémoire, il est question des impacts qu'auraient des organisations non gouvernementales (ONG) sur la réduction de la pauvreté. Pour y arriver, nous les modéliserons en situation d'allocation d'APD. Les résultats suggèrent que la compétition entre les ONG a un impact positif sur la réduction de la pauvreté et crée un contrepoids au dilemme du Samaritain. ______________________________________________________________________________ MOTS-CLÉS DE L’AUTEUR : APD, Dilemme du Samaritain, ONG.

Type: Mémoire accepté
Informations complémentaires: Le mémoire a été numérisé tel que transmis par l'auteur.
Directeur de thèse: Pallage, Stéphane
Mots-clés ou Sujets: Aide au développement, Aide gouvernementale, Aide internationale, Effet pervers, Lutte contre la pauvreté, Organisation non gouvernementale, Pays en développement
Unité d'appartenance: École des sciences de la gestion
Déposé par: RB Service des bibliothèques
Date de dépôt: 22 sept. 2008
Dernière modification: 03 févr. 2016 19:02
Adresse URL : http://www.archipel.uqam.ca/id/eprint/996

Statistiques

Voir les statistiques sur cinq ans...